7 leçons pour les blogueurs


30 Oct. 2015

7ans

Mon blog a 7 ans aujourd’hui. Certes, la route est encore longue avant qu’il n’atteigne l’objectif que je lui ai fixé. Toutefois, c’est avec plaisir que je regarde le chemin déjà parcouru. Il a été le catalyseur de tellement d’opportunités et le facilitateur de tant de rencontres fructueuses que je ne peux malheureusement pas toutes les citer. Voici 7 leçons que j’ai tirée de mon expérience.

1-  0 commentaire n’est pas 0 lecteur

 

Il est extrêmement gratifiant et encourageant d’avoir des commentaires sur son blog. Cela montre quand même qu’on ne prêche pas dans un désert aride. Mais même si personne ne prend la peine de laisser un commentaire, sachez que vous êtes quand même lu. Vos statistiques attesteront mieux que moi. Il y a eu des semaines où je n’arrivais plus à tenir le rythme d’un article chaque deux jours minimum. J’ai été agréablement surprise de recevoir par email ou inbox des messages de parfaits inconnus venant prendre de mes nouvelles et m’encourager à écrire, parce que même s’ils ne commentent jamais mon travail leur fait du bien.

2-Billet sponsorisé n’est pas conscience à vendre

 

On est toujours euphorique quand le blog rapporte ses premiers francs cfa. Pour continuer de recueillir cette manne qui arrondit les fins de mois, on est souvent tenté d’accepter tout et n’importe quoi. Quand, comme moi, on arrête son boulot dans une entreprise pour se consacrer exclusivement à ses activités sur le web, on est encore plus perméables aux propositions bien rémunérées. Pourtant l’achat d’un billet sponsorisé n’est pas synonyme d’achat de la conscience du blogueur. Sentez-vous libre de dénoncer les aspects négatifs. Je préviens désormais ceux qui me sollicitent que la somme qu’ils payeront ne m’empêchera pas de dire les lacunes que je constaterai sur leur produit ou à leur évènement.  Si cela leur convient, nous nous engageons ensemble.

Il ne faut pas oublier que les annonceurs viennent vers nous pour notre crédibilité. Dire que tout va bien dans le meilleur des mondes alors que le produit n’est pas bon ou le service défaillant nous décrédibilise. Cela ne permet pas à l’annonceur d’atteindre l’objectif pour lequel il nous a contacté puisque les lecteurs ne nous feront plus confiance. S’il l’oublie, chers blogueurs, c’est à nous de le lui rappeler.

Si par contre un contrat interdit formellement de faire une critique  négative de l’entreprise avec laquelle vous signez le partenariat,  il vaut mieux se taire plutôt que de mentir quand vous n’êtes pas satisfait et encenser un produit qui ne le mérite pas.

3-Certains ont besoin de vous mais ils ne savent pas pourquoi

 

Les réseaux sociaux sont à la mode. On doit associer les blogueurs et influenceurs à toutes les sauces pour un assaisonnement réussi. Mais certains vous contactent sans même savoir ce que vous faites concrètement, ce que vous pouvez leur apporter et donc ce que vous valez. Ces gens-là généralement auront toujours l’impression qu’ils vous paient trop cher pour pianoter sur les touches de votre clavier. A ce niveau il faut faire preuve de beaucoup de maîtrise de soi pour leur expliquer votre métier. De plus, il faut savoir partir si les choses ne collent pas au risque de faire des querelles interminables une fois le travail achevé.

4-  Sauter le pas du virtuel au réel

 

Bloguer c’est livrer une partie de sa personnalité et de son intelligence au monde. Cela peut attirer ou repousser. Quand vous attirez, certains n’hésitent pas à vouloir des rencontres dans la vie réelle pour essayer d’en savoir plus ou vous aider à réaliser des projets. Nul n’est à l’abri de vendeurs d’illusions. Il faut cependant savoir discerner qui constitue un atout sérieux pour votre carnet d’adresse et qui cherche juste à vous conter fleurette ou à s’abreuver à la source de votre savoir sans enrichir le vôtre.

5- Ne pas avoir peur d’écrire de longs textes

 

Il est vrai qu’on conseille de faire court sur internet. La lecture n’est pas aisée et le niveau de concentration baisse rapidement. Mais mon expérience m’a montré que les gens lisent les longs textes quand le sujet les intéresse. Pour contenter tout le monde, il faut mettre en valeur les passages importants soit en les résumant dès le début ou en utilisant une autre couleur ou police pour qu’ils soient facilement identifiables. Chacun y trouvera pour son compte.

 

6- Varier les contenus

 

C’est mon défi pour cette nouvelle année. Ne pas me contenter uniquement de textes mais utiliser d’autres méthodes pour  rendre les publications plus attractives. Photos, vidéos, gif animés, il est important de varier la façon de porter le message au public.

7- Ne pas se prendre trop au sérieux

 

Malgré vos dizaines de milliers de followers ou de fans il faut savoir garder la tête sur les épaules et ne pas se prendre trop au sérieux. L’orgueil dans le virtuel ou la vraie vie, conduit toujours à la chute. Cependant, il faut savoir demeurer professionnel quand on veut faire de son blog une activité sérieuse. La peur d’être taxé de « snob » ne doit pas être une raison pour accepter des choses qui vont contre nos principes. Il faut savoir dire non avec le sourire et motiver sa décision . La prochaine collaboration pourrait être la bonne alors sans rancune.

 

http://picasion.com/

categories Confidenceinfos persoInspirés

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


9 thoughts on “7 leçons pour les blogueurs

  1. Très intéressant j’ai reçu récemment la charge du blog d’une ONG œuvrant dans le renforcement de la coopération Japon – Côte d’Ivoire. Je n’arrête pas depuis de me demander si je ne passe pas à coté de certaines choses importantes. Là, je suis un peu rassuré 🙂

  2. Félicitations et bonne continuation.
    Enfin, le premier commentaire après des années à déguster vos billets dans l’ombre. MERCI 🙂

  3. Merci! blogueur et actif sur le web, c’est avec une agréable surprise j’ai découvert récemment votre blog. félicitation et bonne continuation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.