A CEUX QUI SONT A LA BARRE !


« Je suis à la barre, je tiens la barre ». Cette phrase culte de notre ancien président M. Laurent Gbagbo, on s’en souvient encore. Au fur et à mesure que les attaques se perpétraient, sporadiques, violentes meurtrières, il disait voir le dos du nageur. Serein dans les interviews, le Woody réussissait toujours à apaiser.  Alors que les rumeurs enflaient, ces portes-paroles et lui s’évertuaient à nous rassurer sur la quasi impossibilité pour les rebelles de s’emparer du « trône ».  Quand le commando invisible semait la terreur à Abobo, on nous disait que c’était un cas isolé dont on viendrait facilement à bout.

Bilan plus de 3000 morts, un Président à la Haye, ses partisans en exil etc… On ne sait même plus qui est rebelle et qui ne l’est plus. On sait juste qu’on a beaucoup de chance d’être encore en vie. On ne souhaite pas revivre les mêmes évènements.
Depuis l’accession de M. Alassane Ouattara au pouvoir, on a aussi droit à notre lot de combats suivis du même ballet de discours rassurants. Ils ont des dossiers bétons, des informations sur tout ce que les gens trament. Il ne s’agit que d’une question de temps. Ils sont informés de tout. C’est à peine s’ils ne nous disent pas également « nous sommes à la barre, nous tenons la barre ». Et puisque le vocable « invisible » est déjà réservé, on attribue les troubles à un commando « mystérieux ». Invisible ou mystérieux, cet air de déjà vu fait peur.
Qu’en est-il réellement? La situation est-elle vraiment sous contrôle comme on nous le prétend. Le blogueur Cyriac Gbogou, dans un article détaillé, a fait le bilan des courses. Duékoué, Akouédo, Noé, Bonoua, Alépé… Quelle ville sera la prochaine ?
categories coup de gueuleépopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

4 thoughts on “A CEUX QUI SONT A LA BARRE !

  1. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Hier, ceux qui étaient au pouvoir étaient dans le déni. Aujourd'hui, ils sont dans le mépris. Le mépris des auteurs de ces actes que l'on pourrait qualifier de terroristes, des victimes à qui l'on refuse ma vérité et du peuple à qui l'on veut vendre un sentiment de sécurité comme on vend de la glace à un inuit. Les attitudes d'hier

  2. Fiers ivoiriens et fières ivoiriennes,n'écoutez plus ces hommes politiques qui vous mènent depuis toujours en bateau.La Cote d'Ivoire est assise en ce moment sur une poudrière qui va exploser d'un moment à l'autre.Mettez vous tous à l'abri.Que Dieu vous garde tous en vie…

  3. Je l'espère aussi de tout coeur pour vous tous.Je ne veux pas vous faire peur,juste vous avertir.Dans la vie,on ne sait jamais.Bonne Fete Aid El Kebir à toi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.