A QUEL JEU JOUE LE JOURNAL L’INTER?


24 Oct. 2011

Erreur d’insertion, fourberie journalistique, mauvaise pioche d’un illustrateur ou d’un représentant paresseux? Le journal l’Inter est le mieux à même de répondre à ses questions!
Il y a quelques jours, un accident grave sur l’axe toumodi-Yamoussoukrou, endeuillait la Côte d’Ivoire.Le journal l’Inter de ce jour, le 24 Octobre 2011, a jugé bon de parler de l’évènement. Pour l’illustrer, une photo en noir et blanc, qui m’a semblée familière.
Quelques clics seulement et je me rends compte qu’ils ont tout bonnement pris l’image d’un évènement atroce qui avait eu lieu au NIGERIA et dont d’ailleurs, j’avais parlé sur mon blog ici…ICI
Je me pose donc des questions sur les informations délivrées par ce journal et sa crédibilité.
Mais bon, une erreur peut arriver, j’espère que si c’est le cas, ils auront la courtoisie de rectifier le tir.
Je prie les âmes sensibles de ne pas aller sur le lien d’origine de la photo, merci!

Cliquez ici pour voir la photo et faire vous même la comparaison :http://lindaikeji.blogspot.com/2010/02/robbery-attack.html

categories coup de gueule

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

8 thoughts on “A QUEL JEU JOUE LE JOURNAL L’INTER?

  1. Bon, c’est une faute grave pour verser dans le sensationnel. Mais bon, on va pas douter de la crédibilité de tout le journal pour ca… même si ça reste une faute très grave!

  2. Merci @Krys! Ma réaction première réaction a peut-être été démesurée! Mais j’avoue que cela m’a choquée! Lol! J’ai été habitué aux fautes d’orthographes mais pas à ça!

    Bon, comme je l’ai dit à la fin une erreur peut toujours arriver! Il faut juste avoir l’humilité de la reconnaître c’est tout!

  3. Oh que non : pourquoi accepter les fautes d’orthographe ? Pourquoi accepter la médiocrité ? Et encore moins accepter la tricherie ! Depuis deux à trois mois, il y a une nouvelle vague de quotidiens et hebdomadaires dont on ne comprend tout à fait la cible ou le marché « Paroles d’Afrique » « Info Job-Pub » « La nouvelle » « Aujourd’hui » « Abidjan24 » « Au Travail! « OBA » et j’en oublie. Encore plus nécessaire d’exiger un minimum de déontologie, un minimum de respect du lecteur de la part des plus anciens primés à un moment ou un autre, membres d’instances patronales… on franchement votre réaction n’a pas été démesurée Vous écrivez bien, régulièrement . Vous respectez vos lecteurs. Vous exigez des autres publications qu’elles en fassent de même. Bravo !

  4. T’inquiète Yehni, ta réaction est bonne et normale. Depuis un certains temps ce journal a décidé de faire dans le sensationnel « pour vendre ». Je les avais déjà épinglé dans cet article http://leblogdeyoro.ivoire-blog.com/archive/2011/10/13/ces-unes-qui-tuent.html#comments
    ET franchement, je commence à douter de la crédibilité du journal. Car pour qu’une photo arrive à l’imprimerie, ça veut dire que le journaliste l’a choisi, son chef du « service société » l’a accepté, le secrétaire de rédaction a donné son Ok et le rédacteur en chef, n’a rien trouvé à redire. Oui, il faut s’inquiéter de la crédibilité d’un tel journal. L’inter doit donc faire attention pour ne pas devenir comme d’autres.

  5. Merci @Béatrice GrandColas! Moi ce que je connais pas c’est comment cette nouvelle vague de journaux dont tu parles, et qui malheureusement existe bel et bien en Côte d’Ivoire arrive à continuer de survivre malgré la présence d’organismes comme le CNP!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.