Elections 2015: Ado face aux électeurs


14 Oct. 2015

faceauxelecteurs

Hier, l’émission « Face aux électeurs » a démarré. Il s’agit d’une série de débats organisés par la RTI avec les candidats à l’élection présidentielle 2015. Pour ouvrir le bal, un candidat, et non des moindres, le Président sortant qui souhaite entrer de nouveau.

Côté journaliste

Agnès Kraidy, « grand reporter à Fraternité Matin » a damé le pion à David Mobio et à l’autre journaliste. D’ailleurs je n’ai pas pu retenir son nom. A certains moment le débat a pris l’allure de tête à tête.

Mise à jour: L’autre journaliste s’appelle Adama Koné et travaille au service économie de la RTI

Côté RTI

La RTI est à féliciter pour avoir relevé le défi du direct. Cependant l’émission aurait pu être plus dynamique, avec la présence d’un public composé de membres de la société civile pour interroger le candidat par exemple. A défaut, la collecte des réactions des internautes aurait pu faire l’affaire. Malheureusement la RTI a demandé sur sa page facebook de réagir via #civelections2015, un hashtag peu fréquenté. De plus, même les contributions sur ladite page Facebook n’ont pas été prises en compte. L’émission « face aux électeurs » avait plutôt des allures de « face à 3 journalistes ».

Côté Candidat

On a pu voir un candidat à son aise, maîtrisant son sujet, convaincu de son bilan positif et disposant des chiffres et de belles histoires pour transmettre cette assurance. Toutefois à mon goût il faisait un peu trop référence à l’ancien régime. Je peux résumer son propos à travers les points suivants:

  1. La Côte d’Ivoire était effondrée, ruinée, quand il a pris les choses en main. A cause de la gestion calamiteuse de l’ancien régime il a trouvé un pays en totale déconfiture. Le pays était dans un état catastrophique dans tous les secteurs. Aujourd’hui comme tout va bien on a l’impression que cela a toujours été le cas. Mais non.
  2. Les conditions de vie des ivoiriens, l’emploi jeune et la question du genre seront des domaines essentiels du 2e mandat.
  3. La CEI comporte des représentants des membres de l’opposition. Il est surpris des plaintes de certains candidats sur sa composition. C’est la première fois que la société civile intègre la CEI.
  4. Tout le travail colossal abattu par Ado a été fait en 4 ans. Il est important de le préciser. Il y a certains réglages à faire à cause de l’administration trop procédurière mais le 2e mandat sera l’occasion de mettre fin à toutes ces lenteurs qui en fait facilitent la corruption.
  5. L’indice de sécurité s’est amélioré. Le phénomène des enfants désœuvrés ( ce n’est pas élégant de les appeler microbes), a considérablement baissé grâce à l’efficacité des personnes en charge. Ils n’étaient qu’un soubresaut. Le racket aussi a pratiquement disparu.
  6. Il a invité les jeunes entrepreneurs en les regardant dans les yeux à lui écrire pour exposer leurs difficultés. Si un de ses Ministres ne répond pas, il le fera lui-même. Malheureusement, aucune adresse mail n’a été laissée. Même pas de boîte postale.
  7. L’argent ne travaille plus. Il est dans les poches des ivoiriens. Et c’est mieux qu’ils épargnent au lieu de le dépenser sur n’importe quoi.
  8. Concernant le manque de matériel dans des universités rénovées à coup de milliards, pirouette !

Paroles fortes

 

t

« La Côte d’Ivoire est en paix. Elle restera en paix avec moi. »

t2t3

Ce soir , Konan Kouadio Siméon (KKS) sera face aux électeurs. A ne pas confondre avec Kouadio Konan Bertin (KKB). Vraiment trop de KK dans cette élection.

#civelections pour vivre la campagne sur twitter

categories 225newsépopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


2 thoughts on “Elections 2015: Ado face aux électeurs

  1. Très beau article simpliste. toutefois une grosse coquille au niveau de votre « Mise à jour  » :

    <>

    C’est plutôt « travaille » au service économie.

    Cordialement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.