Aïssa, l’arbre à chocolat : combattre le travail des enfants par le livre


27 Sep. 2017

Le Mercredi 27 Septembre 2017, le livre Aïssa, l’arbre à chocolat a été présenté au public à la « Bibliothèque des Livres pour tous ». Fruit d’une collaboration entre Nestlé Côte d’Ivoire et Marguerite Abouet, auteure de la série à succès « Aya de Yopougon », c’est un petit livre qui défend une grande et noble cause.

Eduquer pour sensibiilser

En effet, la BD a la particularité d’éduquer les enfants sur le processus de transformation du cacao en chocolat ainsi que la nature des travaux liés à la cacaoculture, qui sont dangereux pour eux.

C’est donc un outil pédagogique stratégique de sensibilisation qui s’inscrit dans la continuité des actes de Nestlé et son partenaire ICI pour lutter contre le travail des enfants dans la culture du cacao.

« Nous sommes très attachés au respect des droits humains et en particulier les droits des enfants. La sensibilisation des communautés est une étape essentielle qui doit concerner aussi bien les enfants que les adultes. » a déclaré Monsieur Stanislas Guedj, Directeur Général de Nestlé Côte d’Ivoire.

Le livre rejoindra le contenu des kits scolaires distribués chaque année par l’entreprise aux enfants dans les zones rurales. 7000 exemplaires seront offerts.

 

Aïssa, plus qu’une histoire

Pour Marguerite Abouet, il ne s’agissait pas seulement de raconter une histoire mais de surtout bien la raconter de sorte à refléter véritablement la réalité. Pour se faire, elle s’est rendue dans les communautés cacaoyères de Sokrogbo et Binao pour mieux cerner la complexité du problème.

« J’ai décidé de sensibiliser les enfants  eux-mêmes ; afin qu’ils soient conscients de leurs droits et de leurs devoirs. Un enfant informé et sensibilisé sur le sujet peut lui-même passer le message à son entourage, afin de réduire considérablement l’utilisation des enfants dans les plantations de cacao. »

Le message est bien passé, au vu de la performance des enfants de la Bibliothèque des Livres pour tous, qui se sont appropriés le livre et en on fait une remarquable adaptation théâtrale.

« Laissez jouer les enfants. Faites travailler les grands. » ont conclu les comédiens d’un jour.

Un slogan partagé par Madame Mariétou Koné, Ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité qui mène la même lutte par le biais du CNS (Comité National de Surveillance des Actions de Lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants.

« Le travail des enfants est une violation de leurs droits fondamentaux…La Côte d’Ivoire doit rester premier producteur mondial de Cacao sans le travail des enfants. » a-t-elle déclaré.

 

Un travail de longue haleine

Rappelons que Nestlé est le premier industriel du cacao a avoir établi un système qui permet de mener diverses activités de proximités orientées sur la sensibilisation contre les travaux dangereux effectués par les enfants, la surveillance et la traçabilité de leur approvisionnement, l’amélioration de l’accès à l’éducation pour les enfants et les adultes et l’autonomisation des femmes rurales dans le cacao.

categories 225news

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.