ANNE OULOTTO RECHASSE LES COMMERCANTS


11 Jan. 2012

La ministre de la salubrité urbaine, Anne Désirée Ouloto, a décidé de faire un tour sur les sites qu’elle avait déguerpis quelques mois plutôt ! Comme il fallait s’y attendre, les commerçants et transporteurs étaient là. Elle les a « rechassé » et ils ont « refuit »….pour certainement mieux se réinstaller quand elle sera partie.

 Peut-être qu’il faut organiser une rencontre entre les déguerpis et la Ministre pour que chacun puisse expliquer son point de vue. Ce jeu du chat et de la souris doit cesser !
« Cabri mort n’a pas peur de couteau » chantait un artiste ivoirien. Quand on a plus rien à perdre, plus rien ne nous fait peur. C’est vrai qu’il y a dans la cohorte de déguerpis certains qui sont juste têtus et préfèrent demeurer dans l’illégalité même s’ils ont d’autres alternatives. Par exemple certaines grandes surfaces, magasins et restaurants qui ont empiété sur l’espace public. Mais je pense que d’autres, la plupart, les petits commerçants, n’ont pas vraiment le choix.
La vie est devenue tellement chère qu’on ne peut se permettre d’enlever brutalement le pain de la bouche de quelqu’un au nom du domaine public. Le taux d’insécurité est déjà élevé. Il ne faut pas pousser les gens à voler pour survivre. Une fois encore, la maxime « Asseyons nous et discutons » est de mise.

dessins: www.caric-actu.com

categories coup de gueuleépopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.