BARCAMP ABIDJAN 2011: UN PARI REUSSI


09 Oct. 2011

« Une heure dans ses parvis vaut mieux que milles ailleurs! » L’exemple est peut-être mal choisi mais c’est ce verset biblique qui s’est imposé à moi à la fin de ce Barcamp. Il y a sans doute des voix plus autorisées que moi pour parler « du plus grand évènement technologique de l’année ».  C’est la première édition à laquelle j’ai assisté. Je n’ai pas d’éléments de comparaisons. Et en plus, je n’ai suivi que le quart de l’évènement vu que je suis arrivée aux environs de 12 heures, le dernier jour. Mais ces quelques heures passées dans les « parvis » de Hollywood Boulevard, je ne les aurais échangées pour rien au monde.
A écouter, les différents speakers et porteurs de projet, l’Afrique à matière à espérer. Oui, il lui est permis de croire en un avenir meilleur où elle ne sera plus le « dernier wagon du train du progrès », mais le wagon de tête. Elle a une jeunesse dynamique, instruite, talentueuse, ingénieuse et heureusement de moins en moins ingénue.  Une jeunesse qui ne croit plus naïvement à la politique de la main tendue et qui jamais ne se remplit comme un panier percé, mais qui se bat pour s’affirmer et montrer que les difficultés ne sont que des opportunités mal exploitées, des tremplins du succès comme pouvait le dire Paul Sika dans son intervention.
Et j’ai été heureuse de voir que le nouveau gouvernement soutenait cette prise de conscience à travers la présence du Ministre de la jeunesse Alain Lobognon. 
Innovation, persévérance, passion ont été les maîtres mots de ce Barcamp qui a pris les allures d’un vaste camp de motivation. Entre les Joomla, les CMS,  et autres termes parfois encore plus techniques, ceux qui comme moi ne savaient même pas que Steve Jobs existait jusqu’à l’annonce de son décès, ont parfois été un peu perdu.  Mais  les amoureux du web et de nouvelles technologies ont l’art de communiquer leur passion et nous les novices sommes prêts à combler nos lacunes pas à pas!
BONS POINTS: Speakers charismatiques et de qualité. Convivialité. Accessibilité des personnes aussi célèbres soient elles. Encore une fois, la magie des réseaux sociaux a opéré, brisant les barrières et facilitant le contact. J’ai aussi apprécié le repas offert puisque l’homme ne se nourrira pas de web et d’eau fraîche! 
L’After Barcamp auquel je n’ai pas pu participé, puisqu’il commençait à faire tard, était aussi une bonne initiative! Ceci m’emmène à mes mauvais points.
MAUVAIS POINTS:  Mauvaise gestion du temps. Beaucoup ont raté des interventions clés comme celles de Paul Sika, Edward Tagoe et Francis Pisani parce qu’ils sont passés tard! Certains intervenants n’ont pas eu un temps suffisant pour faire passer leur message!
Pas assez de places assises également! Il faudrait songer à faire plus attention à cet aspect logistique à la prochaine édition. Tout le monde n’a pas pu profiter du Barcamp pour cette raison. De plus, j’espère que les organisateurs du Barcamp  ont compris que si le local était exigu, deux journées sont tout aussi étroites pour  assouvir la soif de savoir des jeunes gens et permettre à l’évènement d’honorer toutes ses promesses. 
Merci à toute l’équipe d’Akendewa pour ce Barcamp réussi! Merci de continuer de tisser une toile encore plus grande pour capturer dans vos filets encore plus de monde. Bravo à Cyriac Gogbou, le Directeur de cette édition, pour les prouesses réalisées. J’espère comme cela a été suggéré, que les interventions des différents speakers seront compilées en un document, vidéo ou écrit. J’aimerais aussi un Barcamp plus long ou tout le moins d’autres évènements du genre pour permettre de renforcer la communauté et surtout faire évoluer les choses rapidement.
A l’année prochaine!
categories 225newsEvent

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

6 thoughts on “BARCAMP ABIDJAN 2011: UN PARI REUSSI

  1. Yehni merci à toi aussi pour cet délicieux article et surtout pour les suggestions, apprends d’or et déjà que tu es sélectionnée pour l’organisation du barcamp suivant. Je me demande pourquoi pas une femme comme Responsable d’organisation du Barcamp 2012 ?
    En tous cas c’est cool.

  2. merci @koné01!

    @TICCI lool! Je serai ravie de m’associer à l’organisation d’un tel évènement. Ce sera sans doute l’occasion pour moi d’être moins inculte côté nouvelles technologies! Je crois qu’une femme a déjà organisé un Barcamp en l’occurrence @EdithBrou! Quant à 2012, l’avenir nous le dira!

    @Josué: Heureusement que les speakers ont fait des interventions très poétiques et profondes sinon, tu nous aurait trop manqué! looool!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.