CES GENS QUI VENDENT DANS LES CARS : LA METHODE


18 Juil. 2012


A la faveur des dédicaces pour promouvoir mon premier livre individuel « Une passion interrompue », j’ai dû effectuer plusieurs voyages en car. A chaque fois, quelques minutes après le départ, un passager de sexe masculin se lève, salue l’assistance, souhaite un bon voyage, prie parfois en formulant moult bénédictions, avant d’entrer dans le vif du sujet: la vente de produits . J’ai décidé de faire une série d’articles sur le sujet. Méthode, conseils et allégations, dangers…

J’ai toujours eu une admiration profonde pour ces personnes qui sans avoir mis les pieds dans une école de commerce battent à plate couture bon nombre de ceux qui ont les tiroirs plein de diplômes. Ils font du concret avec une technique qui marche à chaque fois. J’ai essayé de la détailler ici.

-Salutations 
Le vendeur salue l’assistance. Ne pas répondre serait impoli. Il attire l’attention par la même occasion.

-Bénédictions
A moins d’être animé d’un esprit foncièrement mauvais, tout le monde aime qu’on lui souhaite le bien. Le vendeur prie pour que le voyage se passe bien et que les vies soient préservées. L’accent pendant la prière est mis sur Dieu, un être suprême qui veille et protège contre les esprits maléfiques. Pas de Jésus, de Mahomet, de Marie, de Bouddah et autres icônes religieuses à polémiques.
-La bonne nouvelle: Dieu a donné à l’homme des moyens de se soigner à moindre coût voire gratuitement en se servant de la nature. Les médicaments, en plus d’être chers, créent parfois d’autres maladies que le vendeur détaillent. 
-Le cadeau
Le vendeur est prêt à livrer gratuitement les secrets des soins par les plantes et autres éléments de notre environnement immédiat. D’ailleurs il se lance sans demander l’avis de quiconque. Il remet parfois quelques échantillons.

-Entretien drôle et participatif
Il pose des questions à la foule. Il essaie d’identifier qui souffre de tel ou tel maladie dans le car. Il invite les passagers à formuler à haute voix leurs préoccupations. Il prend le temps de répondre à tous. Il glisse des anecdotes, des histoires drôles, des faits cocasses dans son discours.
-Le vif du sujet
Il sort alors les produits miracles. Des produits qui sont des concentrés d’essence de plante en provenance de la Chine, de l’Inde. De la pommade, des bouteilles de sirops, des sachets de tisanes, des bonbons, des champignons, qui soignent et guérissent les malades souffrant d’asthme, diabète, ulcère, l’hypertension,…

-La mise en confiance
Il dit son numéro, le lieu où on peut le retrouver. Il mentionne des noms de personnages plus ou moins connu qui ont été guéri grâce à lui ou grâce à ce qu’il vend. Des africains, mais aussi des stars occidentales. Il est même entrain d’effectuer le voyage parce que ses produits ont été  demandé dans la ville X.
Les petits prix et les réductions
Personne ne connaît le prix des produits, mais le vendeur déclare qu’il fait une réduction. Il commercialise à 500 F CFA un produit vendu habituellement à 2000 F CFA. Il n’en a pas beaucoup. Il ne peut pas tout vendre parce qu’il doit en garder pour le malade qu’il va assister. Les premiers à se manifester seront servis.

-L’incitation à l’achat
A ce niveau, une personne au moins a déjà procédé à l’achat. Ça marche à tous les coups. Il lui fait des faveurs, lui offre un bonus. Il offre une bouteille à celui qui en achète deux. Quand il n’a pas de monnaie, il propose de donner un produit supplémentaire pour les pièces manquantes, ce qui revient à « brader » son article. Il encourage les autres à faire de même en parlant de personnes qui l’ont remercié, lui ont offert des cadeaux après la disparition totale de leur maladie. La montre qu’il porte lui a été offerte. Le voyage qu’il effectue sera remboursé à l’arrivée, etc….
La photo est une simple illustration. source: http://www.acturoutes.info
categories autresDossierSanté

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

4 thoughts on “CES GENS QUI VENDENT DANS LES CARS : LA METHODE

  1. Jen ai vu plusieurs sur l'axe Abidjan-Yamoussoukro, ton article resume bien leurs methodes. Ils m'ont trjs bien faire rire avec leurs discours et surtout ils m'ont empecher de fermer l'oeuil pendant 30 a 45min, cependant les gens devraient se mefier "des medicaments miracle". J'ai vu un vendre un liquide noiratre dans une ancienne bouteuille de medicament, le pire c&

  2. Méthodes chocs utilisées par les vendeurs des cars pour vendre toutes sortes de marchandises pour gagner leur vie,attention à ne tout de meme pas berner les vogageurs.

  3. Coucou Yenhi Djidji,
    çà me rappelle les années "université d’Abidjan" et les tradi-praticien de la gare sud plateau. c'est les mêmes pratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.