CÔTE D’IVOIRE: LA MORT CONTINUE DE PLANER


Si les conflits armés ont cessé en Côte d’Ivoire, la faucheuse continue de faire une abondante moisson d’âmes. Le JT prend des allures de page nécrologique et pour cause. Chaque fois de nouveaux accidents mortels et des plus spectaculaires: un bus qui tombe dans la lagune, un car qui fait un plongeon dans un fleuve, des chauffeurs de poids-lourds qui perdent le contrôle de leur véhicule et créent des carambolages mortels, ramassant au passage des piétons. Les morts s’accumulent en un laps de temps relativement court.
Certaines personnes y voient une origine spirituelle et attribuent ces accidents inhabituels à une démonstration des mystiques ivoiriens. D’autres par contre pensent à un problème d’infrastructure (routes mal faites), ou technique (défaillance des véhicule).
Que ce soit la sensibilisation pour un sursaut national de prière  en Côte d’Ivoire ou une autre solution, les autorités compétentes gagneraient à se pencher sérieusement sur la question afin de prendre des mesures idoines et que le pays retrouve sa quiétude.
categories 225newsépopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.