CÔTE D’IVOIRE…ON S’ENLISE UN PEU PLUS


20 Fév. 2011

Avec la Côte d’Ivoire, on aura tout vu. Cette crise que connaît notre pays n’usurpera pas je pense une place dans le livre des records Guinness, tant les réactions sont inhabituelles, surprenantes, disproportionnées, aberrantes, d’un camp comme de l’autre…
Couvre-feu ciblés, embargo sur le cacao ivoirien, pénuries de gaz….à présent fermeture de plusieurs banques commerciales au mépris le plus total du droit des épargnants qui ont fait confiance à ces banques.
Où allons nous? Pour Gbagbo ou pour Alassane selon le camp où on se trouve, on doit nous affamer? Nous piétiner? Nous couper les vivres, qui plus est, nos propres vivres? Qu’est-ce qui a bien pu passer dans la tête de ces gens?
Nous qui allions garder notre argent dans les banques pour ne pas que des bandits nous volent, « little did we know », comme disent les anglophones, nous étions loin de savoir que c’est entre les mains de grands criminels que nous allions déposer nos biens.
Donc, du jour au lendemain, une banque peut fermer avec toute l’épargne de ses clients, sans préavis? Ou alors, c’est dans notre pays seulement que cela se fait? On est où là?
Bien sûr la réplique du gouvernement Gbagbo ne s’est pas fait attendre: nationalisation des banques, délocalisations des comptes des fonctionnaires….Mais et les employés du privé? Comment allons nous payer l’eau, le courant, le loyer, la nourriture? Hein, M. Gbagbo? M. Alassane? Répondez-nous?
Il y en a franchement marre! Si depuis que Alassane est arrivé en Côte d’ivoire on a pas la paix, force est de reconnaître que depuis que Gbagbo est au pouvoir dans ce pays, nous n’avons pas la paix non plus.
Alors si marches et manifestations il doit y avoir, je pense que ce sera pour bouter ces deux-là or de l’univers politique ivoirien, ainsi que tous leurs acolytes.
Gbagbo, on a faim… Alassane on a faim. Gbagbo, un président qui n’est pas capable de prendre soin de son peuple, à quoi sert-il? Alassane, un président qui veut tuer son peuple et gouverner des cadavres, n’est pas digne d’occuper le fauteuil présidentiel.
Le plus risible dans tout cela, c’est que chaque camp se plait à assimiler la situation au fameux procès au temps du roi Salomon, qui mettait en scène deux femmes qui se disaient la mère d’un même enfant….Mais ils ne vont bien entendu jamais au bout de l’histoire.
La fin de l’histoire, pour ceux qui ne la connaissent pas, dit que le roi Salomon donna l’enfant à la femme qui refusa qu’on le divise en deux, et qui préféra renoncer à lui, pourvu qu’il soit vivant…
Essayons un peu d’analyser, même de manière superficielle, cette anecdote….
Celle qui aimait le plus l’enfant à renoncer à lui pour le bien de ce dernier….
Celui qui aime le plus la Côte d’ivoire devrait donc abdiquer…mais non!
Chacun reste cramponner à son siège et cite cette histoire sans la connaître ou en faisant semblant de ne pas la connaître.
Parce que la fin de cette folie serait sans doute que comme dans la série culte: HIGHLANDER, il n’en reste qu’un à la fin….

Un Panel de Présidents Africains a été mis sur pied pour tenter de trouver une solution au problème ivoirien.Ce panel en qui beaucoup mette de l’espoir, ce panel même est pour moi voué à l’échec. Non pas uniquement, à cause de la présence de Blaise Compaoré, présence à l’interprétation mitigée et faisant couler beaucoup de salive, mais aussi à cause des positions figées des protagonistes.
Si le panel conclut que Gbagbo doit quitter le pouvoir, on verra tout de suite la main occulte de Blaise Compaoré. Il y aura révolte générale du camp LMP. D’ailleurs, cela a été maintes fois annoncé par eux. On ne touche pas à Gbagbo, on ne touche pas à la Constitution.
Si le panel conclut que Alassane doit quitter son gîte douillet du Golf, c’est le RHDP qui va sortir l’artillerie lourde.
Alors à quoi sert franchement ce panel…à part faire durer le suspens? A cette allure la fin du film n’est pas pour maintenant et risque de faire pitié, très pitié….

categories 225newsépopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

2 thoughts on “CÔTE D’IVOIRE…ON S’ENLISE UN PEU PLUS

  1. J’aime beaucoup le parallèle avec l’histoire du roi Salomon et comme tu le soulignes, c’est vraiment dommage que ces zigotos qui prétendent aimer le plus pays l’un plus que l’autre ne soit prêt à suivre l’exemple de la mère légitime: décider de perdre pour mieux retrouver.

  2. Qu’est ce que Gbagbo et Ouattara ont accouche de bon en CI, pour se targuer d’une quelconque paternite? Le seul pere qu’on connait c’est celui de la nation. et c’est d’ailleurs de son heritage (le bon comme le mauvais qui vient avec) que nous vivons actuellement.
    Et quand la guerre de succession oppose les enfants « batards » et les enfants fugueurs et impolis qui traitaient jadis le pere de voleur pour venir aujourd’hui dire qu’ils sont les vrais houphouetistes, cette piteuse cacophonie est tres appropriee!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.