DÉDICACE DU LIVRE « DES PAROLES DE CÔTE D’IVOIRE POUR HAITI »


12 Jan. 2012

La dédicace du livre « Des paroles de Côte d’Ivoire pour Haïti » a démarré ce matin même et se poursuivra Vendredi et Samedi.
Ce livre est un recueil, publié après le tremblement de terre qui a endeuillé et dévasté Haïti en 2010. Une quarantaine d’auteurs ivoiriens ont accompli leur devoir de solidarité envers l’île. Ce sont entre autres: Véronique Tadjo, Tanella Boni, Joseph Abondio, Fouah Ernest de Saint- Sauveur, Paul Ahizi, Charles Nokan, Régina Yaou, Arsène Angelbert Ablo,  Hyacinthe Kakou, Serge Grah, Tiburce Koffi, Henri N’Koumoh,  Josué Guébo (l’initiateur du projet et nouveau président de l’AECI)…
Le programme des dédicaces est le suivant :
-Librairie de France Plateau : Jeudi 12 et Vendredi 13
-Librairie de France Sococe: Jeudi 12 et Samedi 14
-Médiastore: Jeudi 12 et Samedi 14
Les dédicaces se feront de 9H30 à 16H30 aux jours indiqués. Les auteurs se répartiront sur les différents sites.
categories EventLittérature

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

2 thoughts on “DÉDICACE DU LIVRE « DES PAROLES DE CÔTE D’IVOIRE POUR HAITI »

  1. Cette oeuvre à la fois littéraire mais très poétique m’a valu le plaisir de l’obtenir hier samedi 14 janvier 2012 à la Librairie de France à Sococé.
    Le plaisir de m’y « receuillir » en chacun des mots,des lignes et des plumes des différents auteur(es)approuve mon affection et mon honneur à cette « partie africaine » des caraibes auquel je suis maternellement.Passionné de littérature qui est aussi une culture de base auquel Haiti en est la cicerone dans les salons du livre de Paris,se tenant chaque années,le plaisir me va droit au coeur de renouer poétiquement avec l’histoire et la culture,la passion puis la fierté de sa « négritude ».Car après tout,ma vie s’est effondrée loin de mes parents,mes larmes ont ruisselées comme un fleuve menant à Port_au_Prince,mon coeur a cessé de battre pour entendre ceux de mes frères et soeurs hurlant dans la peur et la mort…
    La suite,je la vivrai avec beaucoup de remords,dans le silence,dans mes prières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.