DEDICACES DES OEUVRES D’IBK : JOUR 1


28 Mai. 2011

C’est un très bon moment qu’il m’a été donné de passer ce matin avec l’écrivain Isaïe Biton Koulibaly. Même s’il n’a pas été très long.
Je suis arrivée aux environs de 11heures à la Librairie de France Groupe de Sococé et je me suis tout de suite sentie euphorique. Bon tout le monde ne me comprendra peut-être pas, mais Yehni dans une librairie c’est comme un gamin dans une boutique de friandises.

J’avais prévu d’acheter le Livre La Bête Noire et c’est ce que j’ai fait. Il repose actuellement très près de moi et je le garde comme dessert après mon repas de 20heures.
Selon les propres dires d’IBK,  son livre La Bête Noire a été adapté en feuilleton et passe en ce moment sur la chaîne Malienne le Samedi à 19 heures et sur la chaîne Burkinabé. Il a aussi une page Facebook sur laquelle il publie régulièrement certaines de ses chroniques qu’il écrit pour Go Magazine et L’intelligent d’Abidjan.

Le petit pincement au cœur que j’ai, c’est que IBK n’était pas le seul à faire une dédicace de ses œuvres. Il était accompagné par deux charmantes femmes: MARY CONSTANCE KOMARA et FATYM KABA. Mais ce détail ne figurait pas dans l’e-mail que j’ai reçu!
Comme je ne fais plus dans les achats imprévus pour le moment, je n’ai rien acheté, mais qui sait, demain, peut-être?

Il y en a pour tous les prix et pour toutes les bourses, alors précipitez-vous à Sococé demain, dès 10 heures.
Supportons la littérature ivoirienne et nos écrivains!

Et une signature pour Yehni!

Yehni, que Dieu vous épargne de la bête noire! LOL

Tenir la caméra tout en parlant à IBK n’était pas facile. En plus l’éclairage n’était pas terrible. Mais c’est mon premier montage vidéo, donc soyez indulgents…LOL!

categories 225newsEventLittérature

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


4 thoughts on “DEDICACES DES OEUVRES D’IBK : JOUR 1

  1. j’aime bien l’expression « Yehni dans une librairie c’est comme un gamin dans une boutique de friandises. »

  2. Tiens toi bien @Anonyme, j’ai caressé pendant longtemps le désir de devenir bibliothécaire ou tout le moins travailler dans une librairie pour pouvoir lire à volonté! LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.