DEUX « ANTOINETTE » POUR UN AHOCO


28 Jan. 2014

ahoco

Qui aurait crû que l’ahoco, instrument traditionnel de musique qui nous vient du pays Baoulé, pouvait déchaîner autant de passion. Pour une histoire de maternité de l’instrument, deux grand-mères se crêpent le chignon, s’injurient par média interposés. Je suppose qu’elles connaissent pertinemment le domicile de chacune, mais elles préfèrent faire profiter toute la population de leurs joutes verbales et écrites. Antoinette Allany dit que c’est elle qui a fait connaître l’instrument aux ivoiriens. Antoinette Konan rétorque le contraire. On aurait pu aisément s’arrêter là et en rigoler. Mais non. Il nous a fallu tomber bien bas. On a déterrer de sordides secrets, des histoires salaces, des aventures sexuelles de jeunesse pour éclabousser l’adversaire dans la « bataille de l’ahoco » sans penser aux dommages collatéraux. En effet, il y a des dommages collatéraux. Voici que le nom d’un Ministre de la République s’est vu trempé dans cette boue. « Quand j’étais la maîtresse de René Diby… ». Phrase explosive balancée sur les antennes de radio Nostalgie sans préavis par Antoinette Allany.

Ah, la vieille mère Allany. Si cette histoire est vraie, les autres personnes que tu as « enseignées »  dans ton école doivent se tenir la tête à deux mains. Ce sont les magazines people qui se frottent les mains. Donnant tour à tour la parole à l’une puis à l’autre, de droit de réponse en droit de réponse, les ventes augmentent.

La plupart d’entre nous auront deviné, le petit instrument en bois est loin d’être le noeud de cette affaire qui sembler remonter à leur début dans la musique. Il y a certainement d’autres anguilles sous la roche qui  ne tarderont pas à surgir.

Sinon aidez-moi à comprendre. Une organisation internationale a t-elle décidé d’allouer des millions de francs Cfa au premier promoteur de l’ahoco en Côte d’Ivoire ? Est-ce qu’il y a en préparation une coupe du monde de l’ahoco où la Côte d’Ivoire doit envoyer un représentant?

Je ne crois pas à cette guerre soudaine. Peut-être un peu de pub à la « Miley Cirus » pour Antoinette Allany qui prépare la sortie d’un prochain album.

La Haute Autorité de la Communication Audiovisuel (HACA), aussi choquée que le public par la prestation de l’artiste dans l’émission « Rien à cacher » du 18 Janvier a infligé un avertissement à Radio Nostalgie ainsi qu’à l’animateur de l’émission le 24 Janvier. Elle relève des cas d’ »atteinte aux bonnes mœurs », d’ »accusations sans fondements », ainsi que « la diffusion de propos outrageants et obscènes ». « La HACA invite Radio Nostalgie à plus de vigilance et particulièrement au respect scrupuleux des obligations de la convention et du cahier des charges, ainsi que des règles déontologiques dans la programmation de ses émissions. »

categories 225newsMusique

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

3 thoughts on “DEUX « ANTOINETTE » POUR UN AHOCO

  1. Slt Yehni j’apprécie ton article qui démontre le caractère fallacieux affligé à l’Ahoco , juste un prétexte pour habiller l’idiotie. Par contre je trouve que ton illustration est un peu en déphasage avec le titre. Je m’attendais à voir un seul Ahoco bien au centre des deux Antoinette.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.