DOUBLEMENT RIDICULE


26 Fév. 2011

abidjan.net

Affrontement hier à Yopougon…
Selon le journal Notre Voie, des pro-Ouattara, répondant à l’appel de Soro ont saccagé un bus. Première aberration. Est-ce que les bus sont la propriété de Gbagbo?  Quand Alassane va venir au pouvoir, si jamais il vient, on aura plus besoin de bus?
Pourquoi faut-il toujours s’en prendre aux biens publics?
Deuxième aberration, de jeunes patriotes en colère, ont riposté en brûlant sept Gbakas. Loooooooooooooooool.
Les gbakas sont-ils la propriété d’Alassane Ouattara? Tous les gbakas appartiennent-ils à ses partisans?

Vous voyez à quel point la situation devient ridicule. A quel point le fanatisme politique, peut inhiber le bon sens des gens. On sait tous, où Alassane se trouve, on sait tous où Gbagbo est. Mais, c’est dans les quartiers que les gens s’empoignent, ce sont les biens qui n’appartiennent ni à l’un ni à l’autre qu’ils détruisent.

Et les ultimatums, fusent de toutes parts, les menaces aussi.
‘Celui qui ne participe pas à cette révolution n’est pas digne d’être ivoirien », dit un camp comme l’autre.
Pour être digne, il faut que je meurs pour que Alassane ou Gbagbo arrive ou reste au pouvoir?
Pour être digne il faut que moi qui ne sait même où je vais habiter, comment je vais manger, me soigner, payer ma maison, j’aille donner ma poitrine pour que des gens qui mangent très bien, les mets les plus succulents, les gens dormant qui dans un palais, qui dans une chambre présidentielle du Golf, les gens qui se soignent à l’étranger quand ils s’évanouissent un peu ou souffrent d’un mal de dent, arrivent ou restent au pouvoir……
Ouvrons un peu les yeux…notre survie en dépend…

categories 225newsépopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !