Escale au marché d’Adjamé


30 Juil. 2015

mort_aux_rats_3

Le marché d’Adjamé rime pour moi avec bruits, odeurs et effervescence. Il est aussi le lieu de scènes insolites. Comme cette dame en tailleur, un sachet d’attiéké sur la tête qui a lancé exaspérée aux petites porteuses de bagages qui la harcelaient « je vais vous gifler si vous continuer de m’emmerder hein. Je mets mon sachet sur ma tête là ça vous fait mal? Suivez-moi seulement vous allez me connaître ». Que de violence là où un « non merci » suffirait. Mais les petites porteuses n’acceptent pas qu’on leur dise non. Elles insistent jusqu’à ce que la goutte d’eau fasse déborder le vase. J’ai toujours des scrupules à leur faire porter mes bagages. Elles ont quoi? 10, 12 ans? Elles devraient être à l’école et non entrain de porter des charges que même les grands ont du mal à soulever. Pour gagner combien en plus? 100 F CFA? 200 F CFA maximum?

A Adjamé, j’aime écouter le discours commercial des vendeurs de vêtements, accessoires et autres babioles qui, avec une teinte d’humour, accostent les clients.

« Viens ma chérie. J’ai un habit qui se marie avec la couleur de tes yeux ». Imaginez la surprise quand l’habit qu’on montre est d’un rouge vif. « Gros ventre gagne pas mari » lance un autre pour inviter les femmes à acquérir sa pommade qui permet d’aplatir le ventre.

Hier c’est un vendeur de produits pour éliminer les souris et les cafards qui a attiré mon attention. Ces animaux sont devenus de véritables fléaux dans les maisons. Je ne sais pas s’il y a un lien avec les ordures ménagères qui s’accumulent un peu partout mais beaucoup de foyers en souffrent.

« Médicament de souris. Médicament de cafards. Tu payes ta maison à 40 000, 50 000. Tu ne peux pas profiter. Les souris t’ont envahi. Quand tu reçois des visiteurs à la maison, le temps que tu ailles prendre de l’eau à la cuisine, les souris t’ont devancé. Ce sont les cafards qui serrent la main à tes invités et leur demande les nouvelles. Tu payes ta maison 40 000, 50 000, tu dis tu es célibataire. Mais tous les soirs on vient t’embrasser. Ce sont les souris qui t’embrassent. Les cafards te font bisous. Il y a des cafards qui aiment les habits que toi aussi tu aimes. Il ne s’attaquent pas à n’importe quel habit hein. Ils choisissent ce qui est cher. Modèle que tu n’as pas demandé au tailleur, le cafard taille ça pour toi. »

Et comme malgré tout je ne lui demandais pas les prix.

Lui: Madame il y a médicaments de souris. Il n’y a pas de souris chez toi?

Moi: Non. Mais il y a des cafards.

Lui: Médicament là est très efficace.

Moi: Oui mais j’ai un bébé. Je ne veux pas qu’il mange ça.

Lui: Ah! Je vais te donner ce qui n’est pas toxique alors! On peut manger sans problèmes.

Je me suis demandée s’il était sérieux. Il voulait vraiment que j’achète un produit pour tuer les souris que mon fils pouvait manger sans risque. J’ai failli lui demander de goûter le produit pour voir.

Moi: Ce n’est pas la peine merci.

Lui: Bon restez avec vos cafards et vos souris. Ils vont faire beaucoup d’enfants pour vous donner.

Ma mère: Ce n’est pas grave. On va t’appeler pour couper le nombril et faire la circoncision.

Lui: Ils vont se multiplier de génération et génération et faire un campement dans votre maison là-bas.

Ma mère: Tu seras le chef de ce village.

 

categories Confidence

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

6 thoughts on “Escale au marché d’Adjamé

  1. c est comme ça ma chérie qui parle d’ adjamé parle de bruit,d’ anarchie et de blems de tout genre
    c est une commune hors du commun mais helas je ne peux pas fais un mois sans my rendre pour des achats situation oblige lolll
    merciii bien pour ce billet.

    l

  2. BEN XA, chef de village des souris-dougou, c’est la meilleur mdr. 😀
    Plus sérieusement les agences sanitaire devraient porter une attention aux rats dans nos égouts

  3. Mdrrrrr
    Maman de Yehni à fini avec lol
    « Ce n’est pas grave. On va t’appeler pour couper le nombril et faire la circoncision » 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.