FERMETURE DU CARREFOUR DE LA RIVIERA 2: JOUR 1


« Comment j’ai vécu ce premier jour de fermeture du carrefour de la riviéra 2? « m’a demandé quelqu’un sur le net.
Assise dans l’Express, heureusement à la fenêtre, j’avais l’avantage de bénéficier d’une brise légère qui s’immisçait à chaque fois que l’embouteillage monstre daignait laisser le mastodonte avancer. J’appréciais mon privilège à sa juste valeur, car le bus avait refusé de s’arrêter à plusieurs arrêts, laissant les travailleurs déjà très en retard dans un grand désarroi.
Les policiers postés aux carrefours stratégiques n’arrivaient pas, malgré tout leur zèle, à décongestionner les routes bien enrhumées! Dès le feu de la Palmeraie nous avons été accueillis par la longue file de véhicule avançant à la vitesse de l’escargot. A maintes reprises j’ai craint un accrochage tant l’espace entre les véhicules était quasi inexistant et l’indiscipline des conducteurs, permanente. Lentement et, par la grâce de Dieu, sûrement, nous avons emprunté la voie jusqu’au feu de la sainte famille, bifurqué à droite pour passer devant la maison d’Alpha Blondy. Nous sommes ressortis au carrefour de la riviéra 2 côté MTN/Pharmacie/poulet Show.

De là nous apercevions les bâches et les chaises blanches qui ont été installées pour la cérémonie officielle. La sonorisation est assez imposante, et j’ai crû voir un écran géant. Cette dernière information est donc à prendre avec des pincettes. J’ai aussi aperçue la silhouette filiforme de quelques hôtesses vêtues dans des robes blanches, ornées de ceinture orange ou verte à la taille! Le bus en passant derrière les stations Total a fini par rejoindre le feu tricolore se situant au niveau du dépôt de boisson, non loin de l’université de Cocody. A ce moment là, le trajet a été bien plus aisé mais toujours lent! Globalement, 1h45 pour un trajet de 20 mn! Vivement la fin des travaux! Ah j’oubliais, ils n’ont même pas encore commencé! Quelle galère!
Je me demande comment je rentrerai à la maison ce soir!
categories 225newscoup de gueule

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


Un commentaire sur “FERMETURE DU CARREFOUR DE LA RIVIERA 2: JOUR 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.