Fête de fin d’année, vigilance !


04 Déc. 2014

noel

On a tous plus ou moins déjà entendu parler de l’Esprit de Noel. Cet ensemble de traditions autour de la célébration de noël mais surtout cet esprit de joie, de solidarité, de magnanimité, de cordialité, de chaleur dans lequel chacun semble baigner.

Je crois que pendant le mois de Décembre, il y a d’autres Esprits moins plaisants qui tourmentent la population. Seuls les plus forts et les mieux disposés réussissent à leur résister.

L’Esprit de dépense

En général les salaires sont payés tôt en Décembre, avec de jolis bonus quand le patron n’a pas la main collée au portefeuille et que vous avez produit des résultats satisfaisants. Cette petite manne financière semble gêner, démanger comme une plaie qui cicatrise. Il faut dépenser. D’ailleurs les magasins qui se parent de leurs plus beaux atours et brillent de mille feux sont là pour nous aider à prendre la mauvaise décision. On fait des cadeaux aux autres et à soi-même. On achète des choses dont on aurait pu aisément se passer, sous prétexte qu’on a la chance d’être encore en vie et qu’il faut en profiter. On ne se contente pas de produits « génériques » on prend le meilleur, la qualité supérieure. Tout ça pour finir sans un sou vaillant en poche le 05 Janvier.

L’Esprit d’Excès

Je l’ai déjà dit, on dépense excessivement. Mais on boit aussi jusqu’à friser le coma éthylique. On mange jusqu’à devoir se déboutonner pour respirer convenablement tant la panse est tendue. On danse jusqu’à s’épuiser de fatigue.Fatigue générale, courbatures, indigestion, il n’est pas rare que la maladie soit la récompense des noceurs dès le lendemain de la fête. Faisant échouer lamentablement les nombreux vœux de « bonne santé »formulés à l’occasion de la nouvelle année.

L’Esprit de risque

Est-ce que vous avez remarqué aussi cette propension qu’on les gens à prendre des risques inutiles quand vient la fin de l’année ?  En voiture, les conducteurs accélèrent pour un rien, font des queues de poissons à la pelle, se moquent éperdument des panneaux de signalisation. Le nombre d’accidents augmente de façon exponentielle. De vrais chauffards. Même les piétons se transforment aussi en « piétards » comme le disait quelqu’un sur les réseaux sociaux. Tout le monde est pressé. Pressé de mourir visiblement. On traverse la route à l’aveuglette.

L’année encore une fois tire à sa fin. Attention à tous ces esprits mauvais! Vous en connaissez d’autres?

categories DébatInspirés

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.