Ici, c’est l’Afrique: le continent des possibles !


17 Sep. 2014

lhommeinvisible

Je ne saurais juger de la véracité de cette information que j’ai vue sur twitter. Toutefois, selon les commentaires, l’homme soulevé ainsi sans ménagement, comme un vulgaire sac d’oignons, par des agents de police nigérians, aurait été surpris en train de cambrioler une banque. Ce qui rend son acte particulier, c’est qu’il ne s’est pas infiltré dans les locaux nuitamment après avoir neutralisé les gardiens. C’est en pleine journée qu’il a commis son forfait, au vu et au su de tout le monde. Pour ne pas rendre long ce qui est court, il serait entré dans l’agence, aurait enjambé le comptoir, et se serait mis à remplir un sac d’argent tout simplement. Pourquoi tant de zèle? Pourquoi espérait-il s’en tirer à bon compte ? Le lascar pensait agir en toute discrétion parce qu’un charlatan lui a vendu une bague d’invisibilité. L’homme invisible, cet Harry Potter africain, fut donc bien étonné de se faire empoigner.

Certes, la facilité avec laquelle le voleur a accédé aux caisses me parait peu probable. Cependant, toutes les banques n’ont pas le même niveau de sécurité. Dans certaines les caissières sont barricadées derrière des vitres blindées, elles-mêmes derrière des antivols. Ailleurs, elles sont à portée de main. Quelqu’un d’un peu suicidaire ou « invisible » pourrait accéder aux billets sans problèmes. J’accorde donc le bénéfice du doute à l’information.

Par contre, ce dont je ne doute absolument pas, c’est de la possibilité qu’il puisse exister des « bagues d’invisibilité » car : « nous sommes en Afrique ». Cette phrase lourde de sens, dont seuls les initiés peuvent comprendre la profondeur, veut dire qu’on ne sait jamais avec certitude, tout peut arriver, tout est possible. L’Afrique et ses mystères. Mieux vaut y croire et se tromper que de ne pas y croire et de s’y heurter. Alors on croit.

On croit à tout et occasionnellement à n’importe quoi. On croit qu’il existe un « bédou magique », un « canari du bonheur», un savon capable de nous faire réussir aux examens, un philtre pour « aider les gens à construire à Abidjan, comme au village, en détruisant les sorts conduisant aux dépenses inutiles », une potion pour favoriser les remboursements de crédit, une incantation pour « ceux et celles qui désirent un blanc ou une blanche ».

L’affiche ci-dessous, je l’ai vue à un arrêt de bus. Il y en a immanquablement d’autres un peu partout. A la télévision et à la radio, on entend régulièrement des personnes se disant capables de faire toutes ces choses. Alors, parfois on dépasse la croyance passive : on achète. Et puis, tout compte fait, 500 F CFA et un œuf comme frais de consultation, ce n’est pas si cher payé.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Plusieurs réussissent peut-être, d’autres se font gruger. Comme ces jeunes gens qui, assurés d’être immunisés contre les balles après être passés entre les mains d’un puissant féticheur, ont trouvé la mort dans un braquage. Tombés sous les projectiles de la police, ces voleurs-là ont dû être surpris de se retrouver dans l’au-delà, aussi surpris que cet homme invisible saisi par une police bien visible.

Ah, j’imagine l’attitude de cet homme invisible, entrant dans la banque comme en territoire conquis, ne faisant pas attention aux regards étonnés des clients, jusqu’à ce qu’on le saisisse la main dans le sac. 

categories 225news

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

4 thoughts on “Ici, c’est l’Afrique: le continent des possibles !

  1. vraiment l Afrique et ses mystères comme dit un penseur en Afrique « il y a 50% de chrétien et 50%de musulman mais il 100% d animiste »…..

  2. AH AH AH AH la poudre de perlimpinpin a malencontreusement lâché notre cher Lupin au moment ou il fallait pour bien lui faire comprendre que la vie est bien plus rude que le film nollywoodien dans lequel il se croyait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.