Incendie de la paroisse St Marc: le GSPM fait des précisions


13 Nov. 2016

toits-rouge
Une vue de la paroisse en flammes

Dans la nuit du Samedi 12 Novembre, la paroisse St Marc de Yopougon Toits rouges à été en proie aux flammes. Les pompiers arrivés rapidement sur les lieux ont eu beaucoup de mal à circonscrire le feu à cause notamment d’un problème d’approvisionnement d’eau qui a fait croire à plusieurs que les combattants du feu sur place étaient incompétents. Le GSPM à travers son profil facebook a fait quelques précisions utiles sur cette nuit.

« 

Le samedi 12 novembre 2016 à 21h 46, nous sommes alertés par plusieurs appels pour un feu à l’église catholique St Marc sise à Yopougon Toits Rouges.

L’engin immédiatement engagé est face à une situation chaotique. La totalité de la toiture de l’église est embrasée et des débris enflammés chutent sur l’aménagement intérieur. Les violentes flammes, visibles de très loin, menancent de se propager aux bâtiments périphériques.


Aussitôt la bataille débuta entre les soldats du feu renforcés de deux engins supplémentaires sous le commandement de l’officier de garde et cet incendie aux flammes infernales. Après avoir maintenu l’incendie dans son volume initial et malgré la chute régulière des éléments de charpente (tôles , poutres et vitraux) les Sapeurs pompiers de sont engagés dans le brasier, handicapés par un approvisionnement en eau continu. Les engins se ravitaillaient chaque 15 mn, favorisant les reinflammations des parties déjà éteintes.
Au terme de deux heures de lutte acharnée l’incendie fut totalement maîtrisée et les pompiers ont entamé les périlleuses opérations de deblai et de dégarnissage . Finalement ces opérations ce sont achevées autours de 02h du matin et une ronde à été effectuée à 06h pour s’assurer qu’il n’y ait aucune reprise de feu.
Les pompiers militaires ont été confrontés à plusieurs difficultés qui ont ralenti leur action:
– les populations sorties massivement obstruaient les entrées et certains excités injuriaient même les pompiers.
– les ressources en eau dans le quartier étaient inexistantes .
– la chute des matériaux et le risque d’effondrement de la toiture.
Aucune victime n’est enregistrée.
Nous tenons aussi à saluer la police nationale à travers les hommes du commissariat du 19e et de la BAE qui nous ont aider à sécuriser le périmètre, la CIE, et le curé de la paroisse pour son sang froid et sa disponibilité.
Il convient des rappeler à tous que nul n’est à l’abri d’un sinistre et chacun doit penser à assurer la protection incendie des ses installations. Le GSPM se tient à votre entière disposition pour vous conseiller et vous guider dans le choix de moyens de lutte contre l’incendie. « 

Les causes de l’incendie sont encore inconnues. Une enquête de police est en cours.

categories 225news

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.