Invasion de la culture nigeriane en Côte d’Ivoire


24 Sep. 2014

Mercy-Johnson-Prince-Odi-Tradional-Wedding-Special

Ça a débuté tout doucement avec la musique. Leurs chansons étaient les plus en vogue, les plus prisées dans les fêtes. Ça a enchaîné avec leur danse, rivalisant avec les pas de nos «coupeurs décaleurs». Certaines se ressemblaient comme deux gouttes d’eau tel le Kukeré et le Seka seka. Sur les réseaux sociaux et internet en général, on a commencé à voir les images des mariages hauts en couleurs de leurs stars. Et puis la chaîne Nollywood est arrivée sur le bouquet de Canal pour achever la pénétration de la culture nigériane en Côte d’Ivoire.

J’ai commencé à regarder les films d’origine nigériane et ghanéenne entre 99 et 2000 si ma mémoire est bonne. A l’époque, il n’y avait pas autant d’engouement autour. Les gens étaient même agacés que je veuille qu’on regarde des films africains à la qualité douteuses et dans une langue qu’on ne maîtrisait pas, alors qu’il y avait des films américains bien traduits disponibles.  À présent la qualité est là, la traduction aussi malgré un accent marqué pour les oreilles ivoiriennes, et ces films ont volé une bonne part de marché des télénovelas dans le coeur des ménagères et des hommes au foyer.

Dans tous les mariages, toutes les cérémonies, les apparats des nigérians s’incrustent et ce n’est souvent pas le fait de nigérians. Je peux comprendre encore que pour un mariage civil les mariés décident de revisiter une culture différente de la leur. Il y a des mariages à thème, so why not?

Cependant quand pour le mariage traditionnel, supposé justement unir les époux selon les us et coutumes de leur peuple, on importe des éléments venus de cultures étrangères à celles des conjoints, je me pose des questions. Pourquoi quand on est Bété, Baoulé, Dioula, Ahizi, faire sa dot dans une tenue du Nigéria? J’ai vraiment du mal à comprendre cela. On dit qu’il n’y a pas que les nigérians qui portent de grandes coiffes. Les togolais et les béninois le font également. Il n’y a pas que les nigerians qui portent cette riche dentelle. Mais la question demeure. Pourquoi emprunter les apparats d’une autre culture quand on est en plein mariage coutumier?

Même si on peut rajouter certaines choses pour agrémenter, il y a des éléments qui, à mon sens, doivent demeurer immuables pour que le symbolisme même de la cérémonie ne soit pas galvaudé. J’ai l’impression que le mariage traditionnel aujourd’hui est juste un pré mariage civil, un avant-goût de la fête qu’il y aura à la mairie, une répétition dans des proportions plus ou moins réduites du « D day ». Est-ce que en voulant innover nous ne perdons pas l’essence même de ce rite ?

On a pendant longtemps copié aveuglement la mode venue de l’occident. Aujourd’hui c’est la mode d’un autre pays d’Afrique sur laquelle nous avons jeté notre dévolu. Ce n’est pas foncièrement mauvais. Au moins on se rapproche petit à petit de chez nous. Mais est-ce que la culture ivoirienne est aussi prisée à l’extérieure? A quand l’appropriation de notre culture par nous ? Par les autres? En 2020 peut-être.

categories 225newsCulture

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

4 thoughts on “Invasion de la culture nigeriane en Côte d’Ivoire

  1. Merci bcp pour ton analyse! J’ai fait cette remarque sur facebook avec les images des mariages de ces derniera temps et je me demandais ce qui se passait! La culture de l’autre n’est pas forcement meilleure,bien au contraire nous avons un vaste patrimoine culturel avec la diversite qui nous caracterise, mais apparemment cela ne nous convient plus. Helas!

  2. Bonjour,
    merci pour cette analyse
    en effet je n’ai jamais compris pourquoi l’ivoirien aimait toujours ce qui venait d’ailleurs par rapport à ce qui se trouve sous son nez 😮
    Lorsqu’on comprendra que personne ne valorisera notre culture et notre pays que nous même beaucoup de choses changerons

  3. Je suis tout à fait d’accord. On a de très belles tenues chez nous. Le foulard du boubou a beaucoup de facon de s’attachez au nord et c’est vraiment beau. A l’ouest le tapa peu etre valorisé. Le Kita, les bijoux akan et j’en passe. Pourquoi nous copions et ne sommes pas copiés. Montrons aux autres ce que nous avons de beau, ce ne sont pas eux qui le feront à notre place.

  4. je pense que c’est parce que nous sommes déraciné que nous copions ce qui vient d’ailleurs.combien sont ils les enfants et les jeunnes d’aujourd’hui qui comprennent. et parlent leur ethnie? et surtout qui connaissent leur village? il y a aussi la télévision ivoirienne qui fait la publicité des autres cultures sauf celle d’ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.