LA CHARTE DU BLOGUEUR


On dit souvent que les blogueurs ne sont soumis à aucune règle. Ils exercent sur internet, et internet dans bon nombre de nos pays africains, est une grosse inconnue pour les gouvernants. Ils ne prennent pas la peine d’instaurer des lois pour réguler son usage et chacun fait un peu ce qu’il veut.
J’ai découvert à la 3e Session de Blog de  l’ONG Akendewa qu’il existait une charte des blogueurs. Même si les contrevenants ne sont pas jeté en prison, cette charte fait appel en plusieurs points à la conscience du blogueur. Israël Yoroba nous a entretenu sur le sujet. 
-Le blogueur a le devoir d’aller sur le terrain pour voir, sentir, témoigner 
-Le blogueur doit donner fidèlement l’informations.
-Le blogueur doit équilibrer l’information.
-Le blogueur doit s’abstenir de tout plagiat et copie d’articles qui ne sont pas les siens. 
-Le blogueur s’interdit toute forme de rémunération directe et indirecte en vue d’orienter son information.
-Le blogueur s’engage à respecter le droit des personnes à la dignité et à la vie humaine.
Le blogueur doit aller à la recherche de l’information et la rendre fidèlement en faisant preuve d’honnêteté et d’impartialité. Il doit donner la parole aux différents protagonistes tout en respectant leurs droits.  Certes, il peut accepter de l’argent pour écrire sur un sujet ou un autre. Cependant, le traitement du sujet est entièrement laissé à sa discrétion. Le refus de toute influence, toute instrumentalisation de ses écrits est important. 
categories Event

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


10 thoughts on “LA CHARTE DU BLOGUEUR

  1. Merci Yehni pour le partage et c’est clair que comme toute charte, elle engage ceux qui s’engagent à s’y conformer. N’empêche que nous autres on peut commenter ça un peu. Je vois une orientation assez « journalistique » dans ces quelques points. Oui il y a un super débat disant que le blogueur est journaliste ou plus qu’un journaliste, … Je crois que tout dépend de l’orientation qu’on veut donner à son Blog et d’après ce que j’ai cru comprendre jusque là, le Blog ordinaire est une sorte de tribune où l’auteur donne son opinion. Et parler d’équilibre d’informations ou de les donner fidèlement, c’est compliqué hein ! Je ne vois pas bien notre chère Foodie, chercher à avoir les avis de la vendeuse de Gnommi et d’autres clients avant de publier que Gnommi de cette vendeuse là n’est pas doux.

  2. Pour etre une habituée de la blogosphère ivoirienne,je peux dire qu’en toute bonne fois la majorité des blogueurs et blogueuses respectent cette charte de déontologie.La fréquence des écrits,la diversité des sujets et l’angle du traitement de l’article montrent quel travail collosssal est fourni par chacun.Je me rends compte que vous mobilisez toute votre énergie,votre temps et votre force pour offrir à vos visiteurs un blog de qualité.Vous méritez donc votre succès à tous.Un grand merçi pour ce que vous faites pour nous satisfaire jour après jour.Bravo à Yoro,Yehni,Cyriac,Famchocolat et Fernand.Vous etes tous des passionnés du web.Pardon,pour ceux que j’ai pas pu citer,tellement la liste est longue et infinie…que Dieu vous bénisse.

  3. @Cher Kimboo,
    ce dont il s’agit ici est que le blogueur écrit. Et en écrivant il utilise les techniques et les outils journalistiques. Ce qui ne fait pas de lui systématiquement un journaliste.
    Maintenant, en ce qui concerne la charte et surtout la notion d’équilibre je pense que le blog le plus classique devrait s’y atteler. Si tu affirmes sur ton blog que le gnonmi de tantie Awa n’est pas doux. C’est une info… même si elle est personnelle. Peut être pourrais-tu demander à quelqu’un d’autre pour confirmer ta thèse ou la nuancer en disant que c’est pas doux, mais certains l’aime quand. surtout que les gouts et les couleurs… 😉

  4. Je ne suis pas vraiment d’accord avec certains points de la charte ( l’idée même d’une charte me gêne un peu).
    Je vois le blog comme un espace de liberté dans lequel l’auteur peut s’affranchir de toutes règles ( sauf les lois bien sur ) pour s’exprimer en toute liberté et en toute subjectivité. Un journaliste doit équilibrer l’info mais pourquoi un blogeur devrait il le faire? Il profite de son espace pour donner son opinion, son avis personnel qui n’engage que lui seul et ceux qui veulent de l’info objective se tourneront vers les journaux.
    c’est ce ton personnel, cette subjectivité qui donne aux blogs leur saveur particulière je pense. Sinon autant acheter son journal.

  5. Je rejoins @Kimboo en disant qu’un blog donne certes une info, mais il donne surtout un avis. On peut donc donner ses opinions personnelles, ses humeurs, ses états d’âme (force est de constater que certains blogs sont traités comme un journal intime) et aussi des infos. Certains journalistes ont d’ailleurs, en plus de leur plateforme professionnelle officielle, leur propre blog où le ton est parfois plus léger et sur lesquels ils choisissent de traiter un autre genre de sujet.
    Cette charte est intéressante, mais pour moi, avoir un blog est un outil d’expression libre avant tout. Au lecteur de chercher sur le web d’autres avis pour confirmer ou infirmer ce qui est dit. (v. forums). Effectivement, tout dépend de l’orientation que l’on veut donner à son blog.
    Concernant la rémunération directe ou indirecte en vue d’orienter son information, à mon avis il ne faut pas enfermer les blogueurs dans un carcan. Je pense qu’il est libre de se faire rémunérer (après tout son blog peut être son outil de travail qui mérite également salaire – les magazines le font bien alors pourquoi pas un support blog?), mais il se doit sans doute de préciser que l’article qu’il écrit est sponsorisé. Ainsi, le lecteur sait à quoi s’en tenir.

  6. J’ai beau chercher sur le net je ne trouve pas trace de la Charte « officielle » du blogueur.
    Cependant, j’ai pu lire plusieurs chartes spécifiques aux sites hébergeant des blogs (Le Monde, Mondoblog etc…) et par conséquent constaté que beaucoup de leurs termes se rejoignent.

    Pourriez-vous me donner un lien où trouver l’intégralité de LA CHARTE?

    Merci

  7. Un bloggeur est un chercheur de l’info. Je l’assimile au journaliste citoyen. De ce fait, il est astreint à respecter certaines règles en matière de journalisme notemment la déontologie et l’éthique même si le journaliste d’un côté est beaucoup plus responsable de ses écrits

  8. Personnellement je ne vois pas en quoi cette charte serait un frein à la liberté d’expression. Il me semble que c’est plutôt l’idée de l’équilibre de l’information qui gène certains. Pas moi.

    je vais prendre ladite charte à l’envers. Et si on disait que :

    -Le blogueur ne doit pas aller sur le terrain pour voir, sentir, témoigner. Il doit rester chez lui et écrire. (c’et beaucoup mieux). Il gagne en temps et en argent certainement.

    -Le blogueur doit déformer l’information.
    -Le blogueur doit orienter l’information dans un seul sens. Car c’est cela, la base même du blog.

    -Le blogueur doit tout plagiat et copier les articles qui ne sont pas les siens.

    -Le blogueur embrasser toute forme de rémunération directe et indirecte en vue d’orienter son information.

    -Le blogueur s’en fiche de respecter le droit des personnes à la dignité et à la vie humaine.

    Le blogueur doit faire preuve de malhonnêteté. Il doit donner la parole à un seul camp lors d’un conflit en faisant fi de leurs droits.

    De vous à moi, en quoi la charte mise en ligne ici par Yehni est-elle un frein à la liberté d’expression.
    Est ce que donner son point de vue signifie systématiquement déséquilibrer l’information. Non je ne crois pas. Même si on se situe sur un blog d’opinion, l’idéal serait qu’on équilibre nos propos. [Attention, l’équilibre de l’information ne veut pas dit objectivité. D’ailleurs l’objectivité n’existe pas quand on écrit. On est toujours guidé par une partie de nous qui a forcément pris parti. je ferme la parenthèse ].

    L’information sur le web a évolué. Là où on était uniquement dans de l’opinion, les blogs sont de plus en plus devenus de vrais médias citoyens. Là où les médias classiques ne peuvent pas ou plus arriver. La où la télé doit attendre le 20 heures, là ou la radio doit t’attendre l’édition de 18h30, là où la presse papier doit se contenter de nous servir les « restangolo » le lendemain (s’il n’y a pas de férié), les blogs donnent de l’infos quasi en instantané avec du multimédia en plus.

    Et de plus en plus, les blogueurs sont devenus complémentaires aux Journalistes. De ce fait, nosu utilisons les outils et les techniques journalistes. Et à de ce fait il est important d’indiquer quelques règles d’écriture et de comportement vis à vis de l’information. Et donc (et c’est vrai) ces suggestions appelées ici « Chartes » visent à rendre plus efficaces la transmission de l’information. Et c’est aussi vrai, la charte est valable, pour ceux qui veulent la voir et la lire ou même la mettre en pratique.
    Maintenant, chacun sur son blog écrit selon sa ligne et « sa charte personnelle ». Moi depuis (seulement) 6 ans, j’ai choisi de suivre cette « charte »; Et pour l’heure, ça me réussi bien. J’en connais beaucoup qui l’ont suivi et qui en sont heureux. A chacun son style…

  9. Pour le blogueur le plus célèbre au monde:PEREZ HILTON,c’est un métier à part entière avec lequel il s’est enrichi aujourd’hui…eh oui le glogging rapporte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.