LA DOUBLE NATIONALITÉ ET SES IMPLICATIONS


29 Sep. 2012

Roselyne à gauche et  sa soeur Yvonne à droite
Il y a quelques semaines le site internet Ghanacelebrities.com publiait un article intitulé « Pourquoi Roselyne Okoro ne peut pas et ne doit pas remporter la finale de Miss Ghana. »
Roselyne Okoro est la sœur cadette de l’actrice Yvonne Okoro. Si leur père est nigérian, elles sont ghanéennes par leur mère. Elles sont nées au Ghana et y on fait la plupart de leurs études. Selon l’auteur de l’article, même si sa mère est ghanéenne et qu’on dit que la candidate parle la langue nationale à merveille, le nom OKORO, d’origine nigériane pose problème. La Miss est censée défendre la culture ghanénne. Comment elle peut le faire quand même son nom renvoi à un autre peuple ? 
« Est-ce que les nigérians peuvent accepter une miss qui s’appelle Naa Boateng ? » Elle devrait plutôt se présenter à Miss Nigéria.

En Côte d’Ivoire, le brassage est tel que se baser sur le nom de famille pour dire qui est ivoirien et qui ne l’est pas serait de la mauvaise foi. Mais sincèrement, serions nous prêts à accepter une Miss Côte d’Ivoire qui a comme nom de famille « Xianhu  » parce qu’elle est née en Côte d’Ivoire de parents Chinois ?

L’auteur poursuit pour parler des citoyens légaux et de vrais citoyens. « En tant que citoyenne légale, Roseline Okoro peut  participer au concours. Mais si elle gagne, les vrais ghanéens manifesterons vigoureusement pour défendre ce qui leur appartient. » Roseline Okoro n’est pas « suffisamment ghanéenne ».
Personnellement, j’ai trouvé l’article déplacé. Pourquoi ne pas l’avoir écrit dès la participation de la jeune filles aux éliminatoires et venir à quelques semaines de la finale, pour faire ces « révélations ». Est-ce qu’elle vient d’acquérir sa double nationalité? Cela finit par ressembler à un règlement de compte pour une affaire personnel.
Cependant, au delà du buzz créé et des relents un tantinet xénophobes émanant des commentaires, le texte m’a donné à réfléchir sur la double nationalité. L’actrice Yvonne Okoro a reçu des récompenses en tant que ghanéenne, d’autres en tant que nigériane, cela n’a jamais offusqué personne. Mais aujourd’hui que sa soeur veut devenir la plus belle femme du pays, cela soulève une polémique. 
J’aimerais bien comprendre les mystères de la double nationalité et ses implications sur la vie de ceux qui en bénéficient. Si vous avez une double nationalité, vos témoignages sont vivement attendus. 
categories autresDébat

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

3 thoughts on “LA DOUBLE NATIONALITÉ ET SES IMPLICATIONS

  1. bsr,
    votre histoire me fait pensée à la mienne.je n'ai pourtant pas la double nationalité mais je porte un nom qui ne fait pas du tout "ivoirien"…alors je peux vous dire qu'on m'en à fait baver quand j'ai voulu me présenter à des élection(à l'école ou de beauté)…n'étant pas suffisamment ivoirienne….ce problème existe partout en Afrique(et aussi en

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.