LA MACA REOUVRE SES PORTES AU GRAND PUBLIC


Bonne nouvelle pour toutes les personnes de mauvais moralité. Une prison trois étoiles est à leur disposition depuis peu. Une MACA (Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan), rénovée, retapée, remise à neuf, avec sans doute des infrastructures nouvelles, high tech et pourquoi pas, soyons fous, de nouveaux geôliers et tortionnaires sortis des meilleurs écoles du monde et triés sur le volet. Coût de l’opération, pas moins de deux milliards! Il n’y a pas à dire, le nouveau gouvernement met l’accent sur la sécurité.
Les heureux élus à cette inauguration, pensionnaires  VIP,  sont semblent-ils au nombre de 16. Les cuisiniers n’ayant pas beaucoup à faire on espère que le menu sera à la hauteur des rénovations.
Parmi les nouveaux pensionnaires, le journaliste Hermann Aboa qui y est certainement détenu en attendant que la prison de Guatanomo accepte les transferts, tant ses crimes sont grands. Atteinte à la sûreté de l’état, incitation à la révolte,….Chaque jour de nouveaux chef d’accusation sont découverts alors que la condamnation à vie lui pend déjà au nez. Que recherchent donc ses détracteurs? Heureusement que la peine de mort n’est pas en vigueur ici! Les prisonniers ont plutôt tendance à disparaître et à se suicider.
Ce petit journaliste, qui il y a quelques années étaient encore dans les pans chauds et protecteurs du doux manteau de l’anonymat, aurait mieux fait d’y rester.
Les têtes du FPI, en détention à l’intérieur du pays sont attendus incessamment. Plus on est de fous, plus on rit.
Soulagement en tout cas pour les populations qui ne veulent qu’une chose, pouvoir vaquer à leurs occupations en toute sérénité et sécurité.
categories coup de gueuleépopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.