Lancement de la 9e édition de BICICI, amie des arts


26 Juin. 2015

IMG_9163

Dans le cadre de sa stratégie de sponsoring et de mécénat, la BICICI a entrepris depuis 2003 un programme de promotion des arts et culture en Côte d’Ivoire. Dénommée BICICI, AMIE DES ARTS, cette initiative consiste chaque année à organiser une exposition d’oeuvres d’art afin d’offrir une plateforme d’expression à nos sculpteurs, peintres, dessinateurs, artisans, etc.

Cette année, j’ai été agréablement suprise de recevoir une invitation de la Banque à participer au lancement de la 9e édition le Jeudi 25 Juin 2015. Le vernissage de l’exposition dont le thème est « Dialogue des générations» a eu lieu à son agence principale  sous le haut parrainage du Premier Ministre, Ministre de l’économie, des Finances et du Budget, son excellence Monsieur Daniel Kablan Duncan. Les Ministres Hamed Bakayoko et Maurice Bandama étaient également présents.

La cérémonie marquait également l’inauguration officielle de l’agence-siège fraîchement rénovée sise au Plateau à l’avenue Franchet d’Esperey. Cette rénovation matérialise un peu plus la vision avant-gardiste de la BICICI. Comme l’a signifié Monsieur Jean-Louis MENANN-KOUAME, Directeur Général de la BICICI, « La BICICI souhaite offrir aux clients un cadre encore plus convivial, chaleureux et fluide, tout en garantissant des services proactifs et disponibles dans le but de satisfaire les attentes du Client ».

Pour cette édition de « BICICI, amie des arts », la peinture est à l’ordre du jour. A l’honneur, six maîtres, des hommes qui dominent leur sujet et dont la compétence est reconnue. Ils ont choisi six élèves qu’ils considèrent comme leur héritier. Yacouba Konaté, commissaire de l’exposition les a désigné comme: « des jeunes dont les mains sont assez propres pour manger dans la même assiette que les maîtres » et assez fortes pour continuer de creuser les sillons tracés.

Il s’agit de Michel Kodjo et son élève Jean-Claude Assoukou, Mathieu Gensin et son filleul Marcel Essoh, Monné Bou et son héritier Salomon Irié Hermann Ange-Fabrice,  Pascal Konan et son mentor James Houra, Samir Stenka et  son cadet Youba Sanogo, et enfin Augustin Kassi et son dauphin Mohamed Berthé.

La banque souhaite ainsi encourager le partage des connaissances entre générations en vue de la préservation des richesses et valeurs culturelles de la Côte d’Ivoire. En effet,il est important de mettre en confiance les jeunes et de leur envoyer des signes d’affection lisibles. L’exposition aura lieu jusqu’au 25 Juillet 2015.

Pour ma part, j’étais uniquement familière des oeuvres de Augustin Kassi qui est le chef de file du courant de la peinture naïve, peignant la femme rondement belle en lui redonnant des motifs de dignité. Ce fervent défenseur des canons de beauté à l’africaine fait son nid dans cet univers chaleureux et charnel.

Pour rappel, la BICICI est une des principales banques de la Côte d’Ivoire et fait partie du groupe BNP Paribas, présent dans une dizaine d’autres pays en Afrique.

 

 

IMG_9008
Mariam Coulibaly, Maître de Cérémonie
IMG_9243
Une vue des maîtres et leurs « héritiers »
IMG_9347
Le public est venu nombreux pour l’occasion
IMG_9488
Présentation des tableaux aux officiels
IMG_9491
Présentation des tableaux aux officiels
IMG_9545
Le maître Stenka présente ses tableaux

  IMG_9415

categories CultureEventSponso

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


2 thoughts on “Lancement de la 9e édition de BICICI, amie des arts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.