LAST OFFENSE


26 Avr. 2009

Cet après-midi, j’ai regardé un film Nigérian, LAST OFFENSE, qu’un ami a eu la charmante attention de me rapporter de voyage. Ce film porte bien son nom: LAST OFFENSE! C’était vraiment la dernière Offense que l’on puisse faire à un téléspectateur et surtout un fan de RITA DOMINIC. Comme avec Stone FACE, je commence par un résumé.

Princess Agu , fille unique d’un riche banquier, tombe amoureuse de Georges, jeune homme beau mais pauvre, qui abandonne son ex petit amie, Suzzy, pour elle. Princess réussit à convaincre son père d’emmener Georges à l’étranger. Celui ci parti, elle découvre qu’elle est enceinte! Georges ne donne plus de nouvelles! Elle accouche à l’insu de la mère de son bien aimé, avec pour seul soutien son père!
Quand Georges revient enfin, c’est avec une autre femme dans ses bagages! Trompée, abbattue, désabusée, Princess cède au découragement! Peu de temps après Georges est assassiné.

Je préfère m’arrêter là pour ceux qui quand même, auraient envie de tenter l’expérience. Jusque là, vous vous demandez sûrement ce que je reproche à LAST OFFENSE!

Je passe donc directement aux critiques!!!!

1-Pourquoi est-ce que le scénariste a souillé cette belle trame avec une histoire de sirène des eaux? Je ne le saurai sans doute jamais! La mère de Princess, et Princess elle même, ne sont pas de vraies humaines, mais des esprits des eaux venus en mission pour un temps court sur la terre. Cet aspect du film n’avait aucun sens et a rendu le film quelque peu farfelu.

2-Le début de l’histoire d’amour entre Princess et Georges a été comme « supprimé au montage » . Elle le heurte sans faire exprès! Il s’énerve, l’insulte presque, part, et la scène d’après…… elle vient passer la nuit chez lui après une virée en ville! Franchement!
A quel moment sont-ils devenus aussi intimes, aussi proches!

3-Quand un acteur n’est pas connu, il est normal qu’il accepte de jouer dans n’importe quel film afin de se faire connaître et faire découvrir son talent. Mais lorsque sa notoriété est faite, son talent avéré, que ses fans se comptent par millions et que les producteurs et réalisateurs sont prêts à payer le prix fort pour l’avoir, il faudrait qu’il soit plus sélectif quant à la qualité du scénario.
J’ai été vraiment surprise de voir la grande RITA DOMINIC dans un film aussi mauvais! A ce stade de sa carrière, elle devrait faire plus attention aux films dans lesquelles elle accepte de jouer, car ce n’est plus une question de notoriété , mais de réputation et de confiance!

En tant que scénariste ,ce film m’a permis de savoir qu’un bon synopsis peut se transformer en navet si l’on n’y prête pas attention. En exploitant uniquement, l’histoire d’amour entre Princess et Georges, en accentuant le caractère fourbe de Georges qui bâtit peu à peu son ascension sociale sur la richesse des femmes avec qui ils entretient une relation, en accentuant l’aspect impitoyable et ingrat de Georges qui mord, sans remords, à chaque fois, la main qui le nourrit, mais surtout en développant un peu plus le personnage de la mère de Georges qui joue le jeu de l’amour à chacune de ses belles filles et les chassent de manière éhontée quand son fils trouve une femme plus riche, je pense que ce film d’amour dramatique aurait pu être un pur chef d’œuvre.

Dans l’ensemble c’était ennuyeux, mais instructif pour un scénariste, en termes d’erreurs à éviter.

4/10 à LAST OFFENSE

categories Cinémacoup de gueule

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.