LE MEC IDEAL: UN FILM A VOIR ABSOLUMENT


19 Août. 2011

Une histoire qu’on a tous déjà entendue, mais racontée avec les bons ingrédients…et une bonne dose d’humour.

L’HISTOIRE:
Marcus travaille dans un pressing et circule à vélo dans la capitale ivoirienne. Sans voiture, sans argent, va-t-il pouvoir séduire la belle Estelle, sa cliente forte tête issue d’une bonne famille? Il s’adresse à son ami Bill, riche avocat d’affaires, pour obtenir des conseils de drague. Ce dernier fait tout pour l’aider et n’hésite pas à mettre la main au portefeuille.
Il trouve enfin le moyen de devenir son ami, mais en parallèle, les amies d’Estelle organisent un casting pour lui trouver un homme. Leur choix s’arrête sur un professionnel mûr, riche et élégant. Qui gagnera le cœur de la belle?
BONS POINTS:
 -Tout d’abord une affiche publicitaire extraordinairement bien réalisée. Avec les bons éléments glissés là où il faut pour suggérer sans vraiment tout dévoiler et une bonne campagne de communication autour du film.
-La qualité du son et des images était exceptionnelle. Il y a une cassure réelle avec ce qu’on a l’habitude de voir en matière de cinéma ivoirien.
-Les actrices étaient très bien maquillées, les tenues aussi étaient belles.  Toutefois, les vêtements de Marie-Louise Asseu étaient tellement élaborés qu’ils ont parfois eu un accueil mitigé.
-L’apparition de plusieurs acteurs confirmés, pour interpréter des petits rôles étaient une très bonne idée. J’ai été à chaque fois agréablement surprise et je ne vais citer aucun nom ici, pour ne pas gâcher le plaisir à ceux qui n’ont pas encore regardé le film.
-J’ai été impressionnée par la performance de Emma Lohoues (Estelle), tout simplement parce que je sais qu’elle n’est pas actrice professionnelle. Les moments de colère surtout étaient très réalistes. Félicitations.
-De bons rebondissements qui tiennent le spectateur en haleine tout le long du film.
MAUVAIS POINTS:
-Quelques rares fautes de français qu’une amie m’a fait remarquer. Je crois ,moi, que c’est le léger accent de l’acteur qui donne cette impression sauf pour la phrase : « c’est quelque chose à laquelle »…NO NO NO!
-Si le son était impeccable en général , il y a cette scène particulière où MIKE DANON (Marcus) se lance dans une longue explication à Estell qui a posé problème. Le volume était trop fort et j’aurais été chez moi que j’aurai saisi automatiquement la télécommande. Mais là, au cinéma, pas possible de le faire, et pendant de longues secondes, nos oreilles ont souffert le martyr. En plus on entendait quand même ce que Mike disait. C’était très très désagréable.
-Le grasseyement (chôcô, lol) de l’actrice principale donnait parfois l’impression qu’elle chuchotait. Un peu gênant au début, on finit par s’y habituer rapidement.
ANECDOTE:  
A la fin du film, mes amies et moi avons rencontré devant la salle, le frère en Christ d’Estelle! Celui au sourire charmeur…ceux qui ont vu le film comprendront!
AVIS: 
Le mec idéal mérite bien toutes les récompenses qu’il glane depuis sa sortie. Même s’il n’a pas inventé la roue en matière de scenario, personne ne peut dire qu’il n’a pas révolutionné le cinéma ivoirien, tout le moins. Et puis rien de nouveau sous le soleil! 
Owell Brown a tracé les sillons d’un cinéma nouveau et j’espère que beaucoup, le suivront sur cette lancée.
Les acteurs ont bien interprété leur personnage. Belle comédie romantique à voir en famille et entre amis. Il n’y a pas d’expressions ou de scènes grossières…un pur délice cinématographique.
Note: 08/10 et je précise que je donne cette note parce que le scénario n’était pas vraiment original et que j’ai deviné certains rebondissements. A part cela, je n’ai rien à reprocher à ce film! Merci Owel! J’attends avec impatience la sortie en DVD.
categories 225newsCinéma

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.