Quelques leçons d’entrepreneuriat de Strive Masiyiwa


06 Sep. 2017

Je n’avais jamais entendu parler de lui avant cette invitation à participer à un échange avec « le milliardaire et philanthrope zimbabwéen » Strive Masiyiwa.

Pionnier dans le domaine des télécommunications, Strive Masiyiwa emploie aujourd’hui plus de 10 000 personnes à travers le monde et possède plus d’une trentaine de compagnies. Il s’est prêté aux questions du public pour donner sa vision de l’entrepreneuriat et quelques ingrédients de son succès.

La discipline

La discipline est le pont entre le désir et sa matérialisation. C’est une qualité importante que tout entrepreneur doit avoir. Les loisirs doivent venir après le travail. Donnez de la valeur à votre temps. Tirez-en le maximum de profit.  Trouvez des amis qui ont des intérêts communs avec vous.

 

Un problème, une solution, une entreprise

Si vous voulez entreprendre, identifiez un besoin, trouvez une solution et vous verrez une chose surprenante vous arriver. Vous gagnerez de l’argent, beaucoup d’argent. Mais si vous venez à l’entrepreneuriat dans le but de gagner de l’argent, vous risquez de finir en prison. Ne regardez pas trop loin de vous. Les opportunités sont là où vous êtes. Utilisez la technologie autant que vous le pouvez mais trouvez surtout ce qui vous passionne. Si vous êtes médecin, recherchez des moyens d’améliorer les soins de santé et y investir. La passion est très importante. A un moment de votre vie, avoir plus d’argent ne vous apportera aucune satisfaction supplémentaire. Il ne vous restera que votre passion.

Un business Plan

Avant de se lancer dans une affaire, il faut avoir un business plan. Il peut ne pas être sophistiqué mais il est indispensable et il doit être impérativement réalisé par vous-même. Vous devez connaître vos chiffres et maitriser votre affaire dans les détails.

L’audace des premiers pas

Il faut continuellement penser à comment démarrer votre business. N’hésitez pas à commencer petit. Ne méprisez pas les faibles commencements. Vous grandirez au fur et à mesure. Mais vous devez être humble et prêts à faire des travaux qui n’ont peut-être rien à voir avec votre formation académique afin de nourrir la vision. Ne dites jamais que vous avez une petite entreprise. Dites plutôt que vous avez une entreprise en pleine croissance. On regarde les autres s’enrichir et exporter en Afrique leurs solutions. Qu’attendons nous pour initier la version Africaine de Amazon  ou de google? Les chinois l’on fait. Les indiens y travaillent. Certes il y aura des obstacles mais il faut pouvoir les surmonter. Un entrepreneur ne doit pas avoir peur de l’échec.

La levée de fonds

Les entrepreneurs devraient cesser de réclamer plus de donateurs et militer pour un accès facile aux capitaux. Le problème d’argent dans nos entreprises est bien souvent un problème de compétences. Formez-vous continuellement et déléguez aux personnes outillées pour cela les taches que vous ne savez pas ou ne pouvez pas faire. Lisez ! Soyez au fait de vos forces et de vos faiblesses. N’ayez pas la prétention de vouloir tout diriger. Déléguez.

Un héritage international

Beaucoup d’entrepreneurs ont peur pour l’avenir de leur business une fois qu’ils ne seront plus là. Ils doutent des capacités de leurs enfants à prendre la relève et conduire l’œuvre entamée à un niveau supérieur. Il est temps d’arrêter de voir vos activités comme des « entreprises familiales ». Cherchez à léguer un héritage au monde et cela se ressentira dans la façon dont vous gérez votre business. Mettez en place une structure durable et elle ne mourra pas avec vous. Séparez-vous de votre business. A partir du moment où vous recherchez des capitaux extérieurs, votre projet ne vous appartient plus vraiment totalement.

 

La gestion des finances

Il faut savoir faire la différence entre votre argent et l’argent de l’entreprise.  Ne retirez pas l’argent de votre business pour des choses qui n’ont aucun lien avec sa pérennité ou son expansion. Vous n’avez rien à prouver à quiconque.  Vous n’avez pas besoin de vous acheter une grosse maison ou une grosse voiture. Votre entreprise peut avoir beaucoup d’argent mais vous, attendez votre salaire.

 

Sachez aussi que tout le monde n’est pas destiné à devenir entrepreneur. Il faut bien des personnes qui vont travailler pour les entrepreneurs. Retrouvez Strive Masiyiwa sur son blog en cliquant ICI

 

categories Chroniques

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.