LES ELUS IVOIRIENS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX


10 Mai. 2012

Ajouter une légende
Être ou ne pas être sur les réseaux sociaux semble être une des problématiques auxquels les hommes politiques de cette nouvelle république auront à faire face. Alain Lobognon, Sidiki Konaté, Bruno Koné,  Yasmina Ouégnin sont quelques ministres et députés qui ont déjà sauté le pas et je ne peux que encourager cette initiative. Se jeter dans cette arène sans pitié, cette jungle sans merci qu’est internet où tous les coups ou presque sont permis, c’est pour beaucoup se faire hara-kiri. N’importe qui, n’importe où dans le monde peut à n’importe quel moment, vous cracher au visage que vous avez détourné des fonds, ou acquis des biens de manière frauduleuse. Il peut vous dire directement que vous êtes un rebelle, sanguinaire, usurpateur, larbin de la France, boy de Sarkozy, que les foudres divines vont s’abattre sur votre tête et que vous allez payer jusqu’au dernier centime chaque larme et chaque goutte de sang versée par votre faute…
Et, encore plus stressant , le monde entier attends la réponse que vous allez donner. 
Notre nouveau Président de l’Assemblée nationale, Soro Guillaume, a rejoint récemment la famille restreinte des élus du peuples et des nommés de la république, présents sur les réseaux sociaux. J’ai été très surprise de recevoir une demande d’ami du Président de l’Assemblée Nationale. J’ai pensé à un usurpateur, et il a fallu un peu de temps et de certification avant que moi, et beaucoup d’autres dans mon cas, soyons rassurés. A en juger par son récent statut facebook, les quelques mois de présence en ligne du Président de l’Assemblée Nationale ont déjà soulevé une polémique. 

Le statut de Soro Guillaume
‎’Bonjour Chers Tous. J’ai été fort heureux de l’amitié des uns et des autres à l’occasion du 8 Mai. A tous ma reconnaissance et ma gratitude. Mais aujourd’hui je veux juste vous parler d’une conversation que j’ai eu avec un Ami hier. Il me faisait remarquer que certains de mes « AMIS » se plaindraient de ce que le Président de l’Assemblée Nationale était actif sur Tweeter et Facebook. Je note que certains amis font une telle critique de Bonne Foi je leurs donnerai mes arguments. D’autres de mauvaise foi souvent mûs par la jalousie à qui je ne répondrai pas. Je me permets de faire toutefois les quelques réflexions suivantes: 

 1- L’utilisation de Tweeter et Facebook est LIBRE. Quiconque le désire peut s’en servir. Et je n’ai pas l’intention de me laisser dicter une conduite sur ma liberté.

 2- Je ne suis pas la première personnalité politique à utiliser Facebook ou Tweeter. Obama, Sarkozy, Hollande, pour ne citer que ceux là. 

 3- Je ne suis pas d’avis à considérer que les « Facebookers » et les Followers sont à mépriser. Je ne gouterai pas de cette condescendance. 

 4- Je suis dans l’air du temps et c’est tant mieux. Depuis que je me suis mis aux Réseaux Sociaux je note bien l’intérêt qu’ils représentent car il y a une réelle interaction qui me permet en un tour de main d’avoir tous les avis. Je dis bien tous les avis sans exclusion ni complaisance. Avis des nantis, avis des démunis, avis de mes adversaires, avis critiques de mes amis etc… Des avis que je n’aurais jamais eu par les canaux traditionnels. Toute révolution a sa part d’inconnue et de résistance. Au moment où mes amis Alain Lobognon et Konaté Sidiki ont mis plusieurs mois à me convaincre de rejoindre tweeter et Facebook d’autres gaussent sur mon activisme supposé. 

 Chers Amis La Nature Humaine est ainsi faite! Que vous soyez noir ou blanc l’on trouvera toujours à redire. Pourtant il vous faut continuer votre chemin. MERCI!
Les hommes publiques ont aussi une vie privée. Et il est très difficile pour la population de faire la part des choses.

Comme il l’a si bien dit « Les hommes publiques ont aussi une vie privée. Et il est très difficile pour la population de faire la part des choses. » Moi par exemple, j’aurai beaucoup de mal à accepter et à comprendre que le Président de l’Assemblée Nationale tweete une photo de lui torse nu en maillot de bain à la plage, ou dans sa douche entrain d’envoyer des bises au miroir (comme des jeunes filles libres d’utiliser facebook se plaisent à le faire)…ou encore tienne des propos injurieux ou haineux quand à la télévision il nous sert une dynamique de réconciliation….
Oh, je ne crois pas qu’il en arrive là. Mais je livre ici mon point de vue. Vouloir se rapprocher de la population et se mettre au diapason des nouvelles technologies est une entreprise louable. Internet permet de toucher une tranche variée de la population qui par le biais du relatif anonymat que confère internet, ose dire ce qu’elle pense sans détours, contrairement aux conseillers et subalternes qui souvent ne pensent qu’à caresser l’élu dans le sens des poils pour pouvoir demeurer dans ses bonnes grâces.
Cependant il est bon pour un nouvel utilisateur de réseaux sociaux de cet acabit, si ce n’est pas encore fait, de s’entourer de personnes maîtrisant ces nouveaux médias pour en tirer le maximum d’avantages tout en minimisant les inconvénients. Liberté d’accord, mais il y a des limites…

Pour le joindre sur Facebook Compte facebook guillaumekigbafori
Pour le joindre sur Twitter Compte twitter SOROKGUILLAUME
Photo: profil facebook
categories épopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


7 thoughts on “LES ELUS IVOIRIENS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX

  1. si c'est un copier-coller, je trouve difficile à admettre que le Président de l'Assemblée Nationale fasse des fautes dans son statut facebook.

    deuxième chose, je trouve louable que les politiques soient sur twitter ou facebook. Alain lobognon a par exemple une utilisation assez maîtrisée de twitter. @SOROKGUILLAUME par contre nous donne beaucoup trop de détails:
    "je

  2. NO FACEBOOK,NO TWITTER!for Guillaume Soro,président de l'Assemblée Nationale Ivoirienne.Il y a un risque d'etre la cible de ses détracteurs ou de ses ennemis…

  3. L'idée de la présence des hommes publiques sur les réseaux sociaux est légitime. Et le contraire serait hors de sens.

    Je pense qu'il est bon que le Pr Soro soit sur la toile. Son action politique en trouverait une vitrine encore plus ouverte sur le monde.

    Et quoiqu'on dise, je preferais etre en Contact direct avec le PR de l'Assemblée nationale via un simple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.