Les leçons de mon chauffeur de taxi: La BAD


03 Sep. 2014

logo_print

Quand je suis montée dans ce taxi ce soir là, j’ai tout de suite su que le chauffeur était de ceux qui n’avaient pas leur langue dans la poche. Ce rondouillard de 46 ans (oui, j’ai su son âge dans la conversation), Burkinabé de son état (il me l’a dit aussi) au Français fortement coloré m’a fait passer un moment agréable tout au long de l’embouteillage qui a caractérisé notre trajet. Le sujet principal était le retour de la BAD.

Ma négociation du prix du trajet Plateau-Riviéra à 2500 F CFA a donné le coup d’envoi. Selon lui, les gens de la BAD ne discutent jamais les prix des taxis. C’est interdit même dans leur contrat de travail d’être surpris entrain de marchander. La veille il avait demandé 2000 F CFA à un Sénégalais pour un trajet qui en valait bien moins. Sans rechigner, le monsieur a accepté de payer. Il lui a demandé s’il était de la BAD et l’homme a confirmé. Pour le taximan, quand la BAD est dans un pays, tout marche. Les chauffeurs de taxis sont heureux, les commerçantes également. La BAD construit les routes.  Les employés achètent sans marchander, ils peuvent payer 3 ans d’avance le loyer d’une maison quand le commun des mortels se plaint des 3 mois d’avance, 3 mois de loyer et un mois d’agence. Ils achètent les véhicules cash et font venir des marchandises de l’étranger sans payer de taxes.Pour lui, les Tunisiens pleurent actuellement le départ de cette grande manne financière. Ils sont inconsolables. D’ailleurs pour la petite histoire (comme s’il était dans le secret des Dieux du Palais), le Président Tunisien a mis sévèrement en garde ses compatriotes contre toute attaque à l’endroit des agents de la BAD. Face aux nombreuses actions racistes, la peine la plus sévère aurait été promise à quiconque est en conflit avec un agent de cette institution.

A la BAD, même les chauffeurs touchent au moins 300 000 F CFA. Les employés de maison des gens de la BAD, ont un salaire de 100 000 F CFA minimum. Vraiment, si tu as travaillé à la BAD et que tu es devenu pauvre, c’est que tu es maudit. Les gens de la BAD ont de l’argent à ne plus savoir qu’en faire. Leurs enfants vont dans les meilleures écoles. Pourquoi a-t-on retapé le Lycée Mermoz aussi rapidement alors que les travaux traînaient depuis? Pour la BAD ! Ils sont à peine 500 mais 1000 autres sont en route. Abidjan sera vraiment le plus doux au monde. Il y a toutes les nationalités à la BAD. La BAD c’est comme la Banque Mondiale. Quand il y a conflit quelque part, eux ils règlent ça. Il a eu mal au coeur ce taximan quand la BAD a quitté Abidjan. Il savait que notre déclin était inévitable. Mais aujourd’hui, voilà la BAD de retour, Abidjan va revivre.

Il a une amie qui attend avec impatience le retour de la BAD pour se trouver un mari. Quand il lui a dit que les hommes sont sûrement déjà mariés, parce que toutes les femmes rêvent d’un homme à la BAD, elle n’a trouvé aucun inconvénient à être l’autre femme, la maîtresse. Pour cette femme, même être la maîtresse d’un homme de la BAD est mieux que d’être l’épouse d’un autre qui n’y travaille pas.

Ah, la BAD, la solution qu’on attendait est donc là. Pour lutter contre le chômage, transformer à nouveau le sachet de la ménagère en panier, même donner un mari aux femmes esseulées, une seule adresse: LA BAD !!

categories 225news

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


5 thoughts on “Les leçons de mon chauffeur de taxi: La BAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.