L’UFCCI pour promouvoir les droits et défendre les intérêts du consommateur


27 Fév. 2016

ufcci

Saviez-vous qu’il existe un fond de garantie routier alimenté par les assurances et chargé de dédommager les victimes d’accidents de la route causés par un véhicule non assuré ou dont le conducteur a pris la fuite ?

Nous sommes prompts à opter pour l’arrangement à l’amiable mais ce sont les assureurs seuls qui tirent des bénéfices de cette pratique.

Ce sont ces informations que Jean Baptiste Koffi, Président de l’Union Fédérale des Consommateurs de Côte d’Ivoire (UFFCCI) a donné aux participants au 2e café blogueur de l’Association des Blogueurs de Côte d’Ivoire (ABCI) ce Samedi 27 Février.

La rencontre qui a eu lieu à l’espace Welly des deux plateaux a permis à cette union créée en 2012 de présenter ses missions, acquis et défis.

Deux missions sont dévolues à l’UFCCI : faire la promotion des droits des consommateurs et défendre leurs intérêts. Il convient donc d’expliquer que le consommateur c’est celui qui achète un bien pour sa consommation personnelle ou pour les membres de sa famille. S’il s’agit d’un commerçant qui achète pour revendre, l’Union n’a plus la capacité de se charger du dossier.

Elle regroupe 12 organisations spécialisées dans différents domaines pour défendre efficacement les usagers. Leur champ d’action concerne :

Les banques et les établissements financiers

Le système sanitaire

Le transport

La poste et les TIC

La presse

Les partenariats publics et privés

Le logement

La justice

La formation et l’éducation

L’environnement

Les produits alimentaires et ménagers

L’eau potable et l’énergie

Malgré les difficultés liées au manque de moyen financier et au déficit de texte protégeant les consommateurs, l’UFCCI tente tant bien que mal de travailler pour le consommateur. Elle a par exemple proposé un projet de loi validé par le conseil des ministres mais qui tarde toujours à passer l’étape du parlement.

Il est donc important que les consommateurs même réagissent pour que le texte soit étudié. Une pétition en ligne qui est disponible via en cliquant ici et chacun est invité à apposer sa signature.

Du 15 au 19 Mars, l’UFCCI profitant de la période officielle de solde ivoirienne du 10 au 31 Mars, organisera la semaine du consommateur. Au menu :

  • – « Universités de la consommation » avec des débats et regards croisés sur le coût du vivrier, de l’électricité, des soins médicaux, de la télécommunication, et de la santé. Un livre blanc sera rédigé pour chaque secteur.
  • – Grande foire qui permettra aux entreprises d’avoir des stands pour vendre à moindre coûts et lutter contre la vie chère.
  • -Journée mondiale du consommateur le 15 Mars avec un accent mis sur l’utilisation des antibiotiques dans l’alimentation des animaux créant une résistance des microbes aux médicaments.
  • – Dîner gala baptisé « la nuit du consumérisme » pour remercier tous ceux qui soutiennent l’Union dans l’ombre.

L’UFCCI a déjà quelques victoires à son actif. Par exemple, quand vous devez louer une maison et que votre prédécesseur a laissé un impayé au niveau de la facture d’eau ou d’électricité, vous n’êtes plus obligés de solder ses impayés avant qu’on ne vous installe le compteur. Saisissez l’Union si quelqu’un veut vous escroquer. Sachez aussi qu’il est interdit de retirer un compteur le week-end ou un jour férié vu que les services de la CIE et de la SODECI sont fermés. Le consommateur n’a donc pas de moyen de s’acquitter de sa dette.

Pour en savoir plus sur les activités de l’UFCCI, avoir des informations sur une situation d’injustice que vous traversez en tant que consommateur, n’hésitez pas à appeler le 09 233 233/ 03 511 511/ 21242492

categories Event

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.