Les Mandela Washington Fellows de Côte d’Ivoire rencontrent le Président de la BAD


10 Juin. 2017

Les Mandela Washington Fellow à la BAD

Le départ est proche pour les 1000 jeunes africains sélectionnés dans le cadre du Mandela Washington Fellowship 2017. Il s’agit d’une initiative lancée en 2014 par le Président Américain d’alors, Barack Obama. Vous pouvez cliquer ICI pour en savoir plus sur ce programme pointu de détection et de sélection de jeunes leaders africains. Ils feront 6 semaines minimum aux Etats Unis tous frais payés afin de se perfectionner au niveau académique et professionnel. L’objectif? Revenir impacter leur communauté, leur région, leur nation et former un solide réseau de décideurs, d’influenceurs, d’entrepreneurs, pour faire de l’Afrique celle dont on rêve tous.

Cette année, 18 ivoiriens ont été retenus pour se joindre à la cohorte internationale des Mandela Washington Fellows. Ils ont eu la chance d’être reçus par le Président de la Banque Africaine de Développement le Jeudi 8 Juin 2017 avec deux fellows du Niger, travaillant en Côte d’Ivoire. De ces moments passés avec Monsieur Akinwumi Adesina et ses collaborateurs, je souhaite partager quelques petites réflexions que j’ai pu retenir et retranscrire à ma façon.

President Akinwumi Adesina greetings Fellows

Des mots pour inspirer

« Investir dans la jeunesse est l’un des meilleurs investissements car si elle est le futur, elle est aussi le présent. »
« Avant de mener une action, se lancer dans un projet, occuper une nouvelle fonction, il faut se poser des questions. Pourquoi sommes-nous là ? Comment voulons-nous que l’histoire se souvienne de nous ? Quel changement voulons-nous réaliser ? »
« Un leader doit avoir des gens qui le suivent sinon il est juste un promeneur qui fait les 100 pas. »
« Un leader…est comme un berger. Il reste derrière le troupeau, laissant les plus adroits aller devant, après quoi les autres suivent, sans réaliser que, tout le long, ils ont été dirigés par derrière. » – Nelson Mandela

« L’Afrique est pauvre et cette pauvreté ne se voit pas forcément dans les villes, mais les zones rurales sont fortement affectées. Si on veut mettre fin à la pauvreté, il faut cibler ces zones pour des actions concrètes. Nous devons penser plus de projets pour elles. L’agriculture par exemple, est un des moyens les plus rapides d’éradiquer la pauvreté. Regardons seulement la quantité de nourriture que nous importons chaque année. Voici pourquoi une des 5 priorités de la BAD est « nourrir l’Afrique/Feed Africa». »

Mandela Washington Fellows listening to the panelist
« « Illuminer l’Afrique/Light up Africa », une autre des priorités de la BAD. Comment un pays ou un homme peut-il se développer dans le noir ? On se plaint du phénomène des migrants qui risquent leur vie pour aller en occident. Mais c’est un phénomène naturel. Même les insectes quittent le noir pour migrer vers la lumière. Tout le monde a besoin de lumière…Ne laissez personne éteindre la lumière de la vision qui brûle en vous. »

Mandela Washington Fellows attentifs aux propos des panélistes

«L’Afrique est comme un oiseau qui ne vole qu’avec une seule aile. Elle ira plus vite et plus loin quand elle mettra à contribution son autre aile (elle). Il faut donner plus de place aux femmes et utiliser leur potentiel pour le développement du continent. Il ne faut pas non plus oublier les personnes handicapées. Incapacité physique n’est pas incapacité mentale. Toutes les forces vives doivent être mises à contribution.»

« Nous devons continuer à réfléchir. Partir se former, s’enrichir et revenir impacter nos pays. Nous devons nous demander qu’est-ce que l’Afrique est supposée faire différemment et être ces agents de changements. »

« Nous voulons vous voir rentrer pour occuper des postes de responsabilités. Vous êtes le futur mais aussi les leaders du présent. Nous n’avons pas besoin de vous dans le futur, nous avons besoin de vous maintenant. Le Président de la France a 39 ans. Les gens vers qui nos espoirs se tournent aujourd’hui sont des jeunes.»

Cliquez ICI pour voir l’article publié par la Banque Africaine de Développement sur le sujet. Article en Anglais.

Photo de famille des Mandela Washington Fellows à la BAD

Akinwumi Adesina, Yehni Djidji et d'autres Mandela Washington Fellows

Crédit photo: AfDB Group

categories infos persoInspirés

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.