Mes premiers trajets en Wibus


Wibus_1

20 Mai. 2016

Wibus_1

Cette semaine j’ai fait mes premiers trajets en Wibus, les fameux bus intracommunaux issus d’un partenariat entre la mairie de Cocody et la SOTRA. J’avoue que j’attendais avec impatience de pouvoir les emprunter et me faire une idée de ce nouveau moyen de transport mis à la disposition de la population.

Les aspects positifs

Des navettes régulières. Je n’ai jamais eu à patienter plus de 15mn avant d’avoir un bus.  Quand je repense à toutes les fois où j’ai attendu l’Express à la Gare Sud plus d’une heure, il n’y a pas photo.

Des bus propres. C’est peut être parce qu’ils sont encore neufs et pour certains toujours recouverts de plastique par endroit mais ça change des wôrô wôrô rouillés et de certains taxis et bus classiques insalubres.

Une climatisation au point. Certes, avec le démarrage de la saison des pluies la température ambiante est plus supportable. Cependant j’ai quand même apprécié de ne pas avoir à choisir entre ouvrir les vitres et me faire mouiller par la pluie pour pouvoir bénéficier de suffisamment d’oxygène ou les fermer et me sentir dans un sauna. Être au frais pendant que dehors la pluie bat la mesure vaut son pesant d’or.

Des tarifs abordables. 300 F CFA et 500 F CFA. Sur certaines destinations ce n’est pas forcément l’idéal, mais pour qui faisait le trajet Riviéra Palmeraie-St Jean de Cocody à 450 minimum comme moi, débourser 50 F CFA de plus pour bénéficier du confort et du Wifi ce n’est pas cher payé.

Des chauffeurs aimables qui conduisent à une vitesse modérée et avec prudence. Ça change des apprentis Gbaka qui vous malmènent après avoir réussi à vous faire monter dans leur véhicule et des chauffards qui roulent à tombeau ouvert.

Internet à Bord. Une innovation de taille qui n’est malheureusement pas sans défaillance.

Les aspects négatifs

 

Trois trajets en Wibus et trois tentatives peu concluantes avec internet. En panne, ou jouant du yoyo, la connexion n’a jamais été stable tout le long du trajet.

Des sièges trop étroits. On en vient à prier que le bus ne soit pas plein pour pouvoir s’assoir tout seul sur deux sièges. L’allée principale semble avoir été taillée pour les participantes au concours Miss et les sièges à l’avant (près du conducteur) sont à déconseiller à ceux qui ont de longues jambes.

Une absence de bouton pour signaler son arrêt. Comme au bon vieux temps on doit héler le chauffeur pour lui préciser qu’on descend bientôt.

Des arrêts obligatoires. Ça fait partie du jeu mais ne pas pouvoir descendre à l’endroit exact où on veut mais devoir attendre le prochain arrêt formel est parfois frustrant.

Des « abris-bus » inappropriés pour ne pas dire inexistants. Pour le moment ce sont de petites pancartes qui font office de signalisation au sol de l’arrêt. Aucune possibilité donc de s’abriter.

Wibus

Les questions

A la fin de cette petite expérience, je me suis posée quelques questions auxquelles le Community Manager de la page « WIBUS, le réseau de proximité communal » a aimablement répondu.

Est-ce qu’il y a un partenariat entre les Wibus et la radio Nostalgie ? Les trois bus empruntés étaient sur cette fréquence. La réponse est non. C’est une pure coïncidence. Il arrive aussi que le chauffeur mette une fréquence demandée par un client.

Est-ce qu’il ne devrait pas y avoir une signalisation pour signifier qu’il y a des caméras à bord des Wibus ? Des autocollants sont entrain d’êtres édités dans ce sens.

Est-ce que les Wibus travaillent le week-end ?  Ils fonctionnent le Samedi mais pas le Dimanche.

La population aura de plus en plus recours à ce moyen de transport à l’avenir. Il faudra donc rajouter de nouvelles lignes, étoffer le nombre de bus rapidement et améliorer les aspects négatifs, surtout la qualité de la connexion qui reste un des atouts commerciaux majeurs des Wibus. Les taxis, gbaka et wôrô wôrô laisseront-ils leur recette baisser sans mot dire ? On le saura bien assez tôt.

categories Chroniques

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

8 thoughts on “Mes premiers trajets en Wibus

  1. Merci petite sœur pour ce retour d’expérience ! Je pense qu’indiquer les lignes et les trajectoires sur les bus facilitera la tâche des usagers. Pourquoi pas le tarif ?

    1. Merci pour ton commentaire. Pour le moment il y a juste un papier A4 sur la vitre avant qui marque le numéro du bus ainsi que les derniers arrêts de la ligne (terminus). C’est sur leur page facebook qu’il y a la trajectoire dont tu parles.

  2. Il semble y avoir plus de points positifs que négatifs. L’absence de bouton pour demander l’arrêt c’est dommage en effet, par contre le fait de ne pas pouvoir descendre à n’importe quel niveau du trajet ne me choque pas; Les bus fonctionnant toujours avec des arrêts spécifiques. A moins que ces bus aient été pensés pour être des Woro woro big format

    1. Non Tania comme tu le dis ce n’est pas choquant le fait de ne pas pouvoir s’arrêter n’importe où. Surtout vu la taille du bus. Voilà pourquoi je dis que ça fait partie du jeu. Mais tu connais l’ivoirien. Si le bus pouvait me déposer devant ma porte même je n’allais pas refuser loool

  3. Bonjour,

    Nous avons créé une communauté des WIBIENS (clients des bus connectés et climatisés) Si vous souhaitez manifester une opinion, une critique, une satisfaction ou simplement une idée afin de faire évoluer ce nouveau transport en commun, venez rejoindre la communauté des clients des bus connectés MON WIBUS ici : https://www.facebook.com/groups/1630775693911824/

    1. Bjr, selon les informations que j’ai, les Wibus sont le fruit d’un partenariat entre la Sotra et la mairie de Cocody. Je suppose donc qu’il revient à chaque maire de manifester son intérêt pour ce moyens de transport. La prochaine commune serait Yopougon. On attend de voir. Pour plus de détails, vous pouvez poser vos questions sur de la page facebook de Wibus mentionnée dans l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.