MISS CEDEAO 2008: LE SACRE DE LA COTE D’IVOIRE


06 Déc. 2008


Son élection avait été décriée par plusieurs personnes et nombreux sont ceux qui ne la trouvait pas à la hauteur pour relever des défis internationaux!
Cependant, par sa brillante performance ce soir, à la 14ème édition de Miss CEDEAO, Nanié Murielle, miss Côte d’Ivoire 2008, car c’est d’elle qu’il s’agit, a forcé l’admiration, et fait taire à jamais les mauvaises langues, dont,je l’avoue, je faisais partie, qui doutait encore de la transparence de son élection.
Dès le début du concours, elle se distingue des autres candidates, qui,, si elles peuvent rivaliser au niveau de la beauté, ne font guère le poids devant sa démarche pleine d’assurance, ses poses majestueuses et son sourire flamboyant, qui ne la quitte pas une seconde.
Elle donnera le coup de grâce à ses concurrentes en répondant de sa voix mélodieuse, avec grâce et justesse, à la question du sieur De Mbella, tout en mettant en avant son bilinguisme. Sacré Murielle!

C’est donc sans surprise aucune que Nanié Murielle Claude ajoute à sa couronne de reine de la beauté ivoirienne, celle de miss CEDEAO 2008, devant les représentantes du Nigeria et de la Guinée, à la fondation Félix Houphouet Boigny de Yamoussoukro.

Félicitation à la nouvelle miss et bonne chance pour son mandat.

categories 225news

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.