NOLLYWOOD/ GOLLYWOOD/COLLYWOOD???


01 Nov. 2008

Quel est le troisième plus gros producteur de films après les Etats-Unis et l’Inde?

…..Le NIGERIA!!!!Eh oui!
Ce pays qui s’est véritablement lancé dans l’industrie cinématographique au début des années 90 est devenu le troisième géant mondial du cinéma!
L’industrie cinématographique (Nollywood)est la quatrième activité économique nationale de ce pays, avec deux milles films par an, deux cents millions de DVD diffusés en Afrique, en Europe et en Amérique, 20 000 acteurs et un chiffre d’affaires annuel évalué à 500 millions d’euros . Cette profusion de films aux scenarii très africains traitant de sorcellerie, jalousie , religion, est destinée uniquement à l’usage privé!
Même si bien souvent la quantité prime sur la qualité, on ne peut que louer la persévérance des Nigérians!
L’un des secrets de la réussite de ce cinéma, c’est aussi son faible coût de production. Un tournage dure une ou deux semaines en moyenne et est réalisé avec un budget d’environ 3 millions de Nairas (19 000 euros).
D’autres parts pour mieux pénétrer le marché, la majorité des tournages sont maintenant réalisés en anglais, et non plus en yoruba ou en ibo.
Et c’est ce qui a longtemps mis les Ghanéens, en retard. La majorité des films étaient en langue locale (le TWI)! Aujourd’hui cependant, l’industrie cinématographique ghanéeenne (Gollywood) a repris, comme qui dirait, du poil de la bête avec une nouvelle génération d’acteur aussi beau que talentueux dont je parlerai très prochainement!
La Côte d’ivoire tente tant bien que mal de se faire une place dans le milieu du cinéma mais ne nous ne faisons pas d’illusion, nous ne faisons pas le poids! Ou du moins pas encore! Pas tant qu’une volonté gouvernementale ne prends pas sur elle d’injecter des fonds dans cette industrie car c’est ce qui nous manque le plus en vérité.
Il y a également le problème posé par la piraterie, que les nigérians ont pu endiguer, en vendant les films à un coût défiant toute tentative de photocopie illicite. Mais ceci bien entendu est possible grâce aux coûts de production réduits.

Niveau qualité, les séries ivoiriennes telles que « Docteur Boris » ont montré que la Côte d’ivoire n’a rien a envier aux occidentaux! Ce ne sont pas non plus les acteurs talentueux qui manquent, ni les idées!
Un film panafricain intitulé « STONE FACE » est sorti depuis le mois d’Août avec des acteurs nigérians, ghanéens et ivoiriens (Ahmed Souané et Adrienne Koutouan). C’est une très bonne initiative qui, je l’espère, va se poursuivre et s’étendre aux réalisateurs et producteurs afin que nous puissions apprendre auprès de ceux qui ont déjà fait leur preuve dans le milieu,et combler les lacunes qui nous empêchent encore de briller, entre autres l’utilisation des effets spéciaux et du maquillage! Et qui sait?? Notre industrie cinématographique pourra t-elle espérer atteindre des sommets mondiaux!!
Deux questions cependant me viennent à l’esprit!!

-Quelles langues Adrienne Koutouan et Ahmed Souaney parlerons dans ce film anglophone!!!
Et surtout comment appellera-t-on l’industrie cinématographique ivoirienne?? Colloywood??? Faites vos propositions.

categories Cinéma

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.