OBAMANIA


04 Nov. 2008

Jamais de mémoire d’homme, élection américaine n’avait déchaîné autant les passions des africains! Et pour cause! Un des candidats à la course à la maison blanche n’est autre qu’un métis de mère américaine et de père Kenyan! C’est donc pour la plupart de nos compatriotes, l’Afrique qui est a deux doigts de mettre la main sur le pays le plus puissant du monde et donc de diriger le monde!
Je me demande pourtant si le fait que l’Afrique toute entière se dresse comme un seul homme derrière OBAMA ne constituera pas un frein à son investiture! En effet nombreux sont ceux qui croit qu’un africain à la tête des Etats unis, c’est la fin de leur tracasserie policière, d’une politique d’immigration de plus en plus sévère et même l’occasion que Dieu nous donne de nous venger de plusieurs années d’esclavage, de brimade, de racisme, de ségrégation racial et j’en passe!
Cela est déjà suffisant pour effrayer l’Amérique blanche!
Africains! Au lieu de polémiquer sur les Etats Unis, cherchons à sortir nos propres pays de leurs crises! Et tirons du modèle électorale américain, les leçons qui s’imposent.

Je vous propose à cet effet un message publié par un internaute sur un forum ivoirien!

10 leçons à retenir des élections américaines pour les élections ivoiriennes:
1-Les supporters des candidats ne s’affrontent pas en bande armée avec des couteaux et kalachnikov.
2- Les discours même s’ils sont durs sont courtois et animés par des idées aussi brillantes les unes que les autres.
3-L’argent ne fait pas la politique. Elle n’achète ni les électeurs, ni la commission électorale. Il sert juste à communiquer.
4-Le financement des campagnes ne provient pas de détournements public ou de l’argent du cacao
5-Quand un candidat perd son père, sa mère, sa sœur, ou…sa grand-mère, on l’appelle gentiment et sincèrement pour l’encourager et non souhaiter dans certains journaux sa mort à lui.
6-Les discours de campagnes doivent bannir les mots comme:exclusion,racisme,xénophobie, guerre et autres stupidités.
7-On présente sa femme,qui devra savoir que c’est son mari qui est élu et non elle,et on valorise ainsi le symbole familiale.
8-On ne fait pas la campagne pour étaler ses richesses aux origines souvent douteuses!
9-Quand des supporters zélés font dans des insultes stupides et inutiles c’est au candidat de rétablir l’ordre fermement dans ses rangs!
10-On respecte les électeurs ,qui sont les raisons d’être des candidats, avant, pendant et après les élections.

Stay blessed

categories autres

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.