PAROLES DE CANDIDATS AUX ELECTIONS (4)


Nous sommes au quatrième numéro de notre spécial « paroles de candidats aux élections »et nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec ces derniers.
Hier, les fidèles téléspectateurs et auditeurs de « face aux électeurs » ont eu droit à M.ANAKY KOBENAN qui n’a pas démérité sa place dans ce numéro en alignant plusieurs dérapages. Merci à Tania K pour son aide précieuse.

 CANDIDAT N 8: 
-parlant de la santé: « Vous en aurions pu a vous commettre l’erreur. « 
Ah bon, nous en aurions pu? 

parlant de son projet de société:  « je ne sais pas ce qui a pu être écrit dedans. »
franchement c’est le comble! Vous ne savez pas ce qui a pu être écrit dans votre propre projet personnel de société?

-On va subventionner le riz  d’abord parce que les gens ont faim, quand les ventres des gens vont enfler, on va subventionner le ciment!!!
Vraiment! Il faut qu’on soit atteint de marasme pour que le prix du ciment soit revu à la basse. C’est vrai qu’on a faim mais un peu de tenue dans le langage en parlant de nous! Quand même!

Et pour couronner le tout, certain journalistes plus préoccupés à irriter le candidat qu’à faire avancer le débat.

CANDIDAT8: Comment les gens ont fait au Ghana et puis…

JOURNALISTE: Mais on est pas au Ghana ici monsieur…..
 Quelle est cette impolitesse et cette étroitesse d’esprit. On doit apprendre à s’inspirer des bons exemples monsieur le journaliste.


JOURNALISTE: Donc que voulez vous dire, qu’il n’y a pas de justice, ce que vous dites est grave, on est dans un état! Comment il peu y avoir un état sans justice?
  Vous ne vivez pas dans ce pays Monsieur le journaliste? C’est votre travail de dénoncer l’État sans justice dans lequel nous vivons!

paroles de canditats (3)
paroles de candidat (2)
paroles de candidat(1)

categories 225newscoup de gueuleépopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !