PAROLES DE CANDIDATS AUX ELECTIONS(6)


Qu’on aime quelqu’un ou pas, quand il y a la vérité, il faut le dire. Le candidat Alassane Ouattara n’as pas déçu et a montré par sa prestation qu’il est rôdé tant au niveau économique que dans l’art de véhiculer ses idées. On sentait qu’il avait beaucoup de choses à dire et vraiment envie de s’adresser aux ivoiriens. Le temps a lui imparti pour répondre à chaque question ne suffisait jamais.

CANDIDAT N 10: Les meilleurs prix naissent de la compétition. S’il y a une seule société qui s’occupe du pétrole, il est normal qu’elle fixe le prix du carburant comme elle veut. Il n’est pas normal que l’essence soit plus cher ici qu’au Burkina ou au Mali auxquels nous en exportons. Il n’est pas normal que le courant soit plus cher ici, qu’au Burkina et au Mali auxquels nous en exportons.

CANDIDAT N 10: Ce ne sera pas un château de Cocody, comme on en voit pousser tous les jours sur les fonds publics……

Merci, Ado pour ces belles remarques que nous faisons tous dans nos salons, sans avoir la plate forme pour le dire haut et fort.

Les reproches:

CANDIDAT N 10: Moi j’étais aux États-Unis! J’ai fais mes études aux États-Unis. Quand j’étais aux États-Unis.….Oh po!  C’était un peu excessif!
-Il s’est un peu  trop attardé sur les deux Universités qu’il a bâtit en 3 ans. 
Mais on le comprend! C’est une très belle pique à l’endroit certainement du faiseur de monuments!

Stay Blessed!!

categories 225newsépopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !