Petits montants mais anarque quand même !


11 Fév. 2016

service_expressJe viens de tomber sur cette histoire d’anarque qui peut sembler ridicule vu le montant extorqué: 27 000 FCFA. Mais imaginez un peu que les auteurs soutirent autant à 100 personnes et déjà la chose prend une autre ampleur.

Un homme contacte une dame via téléphone d’un numéro commençant par +33. Il se présente comme un ancien collègue de travail coulant désormais des jours heureux en Europe. La dame ne se rappelle plus avec exactitude de qui il s’agit, ce n’était visiblement pas un proche, mais les sujets de conversation lui sont familiers.

Une semaine plus tard, il rappelle la dame pour la saluer et prendre des nouvelles. Quelques jours après, il l’informe qu’il lui a fait parvenir un colis contenant une montre, une tablette et une chaîne en Or. Elle doit prendre attache avec un dénommé Doumbia travaillant dans une entreprise d’envoi de colis postaux pour le retrait parallèle du paquet afin de minimiser les frais qui seraient trop élevés par la voie normale.

La dame s’exécute et Doumbia l’informe que les frais sont de 14.800 F CFA. Faible montant face au contenu du paquet à retirer. Elle souhaite payer sur place mais il exige que le paiement se fasse via Mobile money. Rendez-vous est pris pour le retrait du paquet l’après midi.

Quelques heures plus tard, après le dépôt de 15 000 F CFA sur le numéro de Monsieur Doumbia, il rappelle pour informer que le fameux colis contient plus d’objets de valeur que prévu. Il faut donc faire un autre transfert de 12 000 F CFA ce qui porte le total à 27 000 F CFA.

Encore une fois la dame obéit. Comme on peut s’y attendre, personne ne viendra au rendez-vous de l’après-midi. Le +33 n’est plus fonctionnel et personne ne répond aux numéros ivoiriens de Monsieur Doumbia dont je doute que cela soit le vrai nom.

Les escrocs ont donc une nouvelle tactique, prendre des sommes tellements petites que les victimes n’osent pas porter plainte. De plus,  l’humiliation de s’être fait avoir et les moqueries des gens face à leur naïveté les incitent à garder le silence, favorisant la prolifération de l’activité répréhensible des anarqueurs. Arnarqueurs qui normalement devraient pouvoir être épinglés rapidement avec l’identification des puces téléphoniques. Mais ça, c’est un autre débat.

Cette dame n’a perdu que 27 000 F CFA mais certains vont jusqu’à perdre leur liberté, ayant contribué à faire passer de la drogue à leur insu.  Oeufs de perroquets et autres graines de perlimpinpin, soyons vigilents car tout ce qui brille n’est pas or et nul n’est à l’abri des mécanismes de plus en plus ingénieux mis en place.

categories 225news

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Un commentaire sur “Petits montants mais anarque quand même !

  1. La vraie question est pourquoi les gens aiment -ils la facilité? On se fait prendre lorsqu’en pense profiter d’une bonne occasion. A malin malin et demi. Sans juger la plupart des gens qui se font prendre à ce jeu sont des personnes qui veulent toujours bénéficier d’une faveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.