POURQUOI CERTAINS NE VOTERONT PAS DEMAIN !


Article basé sur des phrases et des conversations entendues ça et là en ville.
Demain, les ivoiriens iront choisir des députés qui….qui feront quoi au juste. Beaucoup ont perdu leur latin dans ces programmes de campagne de députés qui ont moult similitudes avec ceux d’un candidat aux municipales voire même à la présidence.
Cause 1 donc, la perception même du rôle du député pose problème.
Cause 2 : L’absence du FPI. Ne nous voilons pas la face, il n’y a pas de vrai opposition dans cette campagne puisque le FPI, ne participera pas. On dira que c’est ce parti qui a engendré et état de fait en appelant au Boycott des élections, se faisant donc Hara-kiri lui-même. Mais c’est sûr qu’il trouvera aussi des motifs valables, justifiant son appel. Chaque camp à toujours des explications tellement plausibles. A quoi bon aller voter, quand les dés sont déjà jetés et le résultat connu d’avance?
Cause 3: la déception. « A la présidentielle, j’ai payé mon transport pour aller dans mon centre. J’ai fait la queue dans un rang kilométrique, sous un chaud soleil pour pouvoir voter. A cause de cela, on a voulu me tuer avec coups de feux, des bombardements. Si cette fois-ci je reste couché chez moi, peut-être qu’il n’y aura pas de problème!  » pouvait dire quelqu’un. 
Cause 4: la peur. « On ne sait pas quand ça va dégénérer. Le fait que ce soit des partis amis en compétition ne nous met pas à l’abri de mauvaises surprises. Que ne ferait-on pas pour un poste ? Les politiciens aujourd’hui n’ont pas honte, encore moins pitié. Déjà,  certains ont commencé à s’insulter par journaux interposés ! Vraiment je préfère rester chez moi.
Cause 5: le manque d’argent. En ces temps de vaches étonnements maigres, pour le pays censé être le plus riche de l’Afrique de l’Ouest Francophone, compte tenu des dons en milliards annoncés ici et là, ceux qui depuis longtemps, entendent parler de ces sommes colossales sans les voir, ne sont pas prêts à dépenser même 250 F CFA de transport pour aller voter. 
Cause 6: L’absence de documents. « Pendant la crise post-électorale, j’ai perdu ma carte d’électeur et ma pièce d’identité, donc je ne peux pas voter ».
 Les causes susmentionnées sont-elles valables ? D’autres raisons qui pourraient conduire certains à ne pas voter demain?
categories épopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

9 thoughts on “POURQUOI CERTAINS NE VOTERONT PAS DEMAIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.