POURQUOI LES FRCI SONT DEVENUS FANCI ?


10 Sep. 2011

Source: Cameroonvoice.com

Il y a une puissance dans le nom, disait un pasteur. Mal choisi, il peut constituer un frein à la bénédiction. Les exemples foisonnent dans la bible et le premier ministre Soro Kigbafori Guillaume, ancien porte-parole de la rébellion semble partager ce point de vue.

 Sinon comment expliquer les multiples changements de noms qu’a connu cette dite rébellion ? Nous sommes passés de « Assaillants-rebelles » à MPIGO (Mouvement populaire Ivoirien du Grand-Ouest), MPCI (Mouvement patriotique de Côte d’ivoire) et MJP (Mouvement pour la justice et la paix). Puis, on a eu les FN (Forces Nouvelles) avec leur armée les FAFN ( Forces armées des Forces Nouvelles). Les FRCI  (Forces Républicaines de Côte d’Ivoire) qui ont vu le jour à la faveur de la crise post-électorale se sont aujourd’hui mués en FANCI (Forces Armées Nationales de Côte d’Ivoire).

On commence à y perdre notre latin mais ce n’est pas le cas de tous. Notre président et son premier ministre, dont soit dit en passant le prénom Kigbafori signifie « L’invincible », s’y retrouvent.

 Cette recherche frénétique du nom le plus à même de déverser la bénédiction sur cette armée hybride, souffrant encore des désordres de la mutation, est louable. C’est le souhait de tous que la vie se normalise et que nous puissions jouir des fruits de cette Côte d’ivoire nouvelle qui se met résolument au travail. On veut avoir la latitude par exemple de circuler sur le fameux troisième pont, sans se faire racketter ou contrôler par quelqu’un qui confond ordonnance et extrait de naissance.

Toutefois on peut se demander, si cette loterie nominale, n’est pas le moyen d’assouvir des desseins plus obscurs, à savoir brouiller les pistes historiques, semer le trouble dans l’esprit des générations avenir, afin que dans plusieurs années, on finisse par ne plus savoir, qui était qui. Qui était « Zinzin » et qui était « sain d’esprit », qui était rebelle et qui ne l’est devenu que plus tard, qui a attaqué en premier, qui a répliqué, qui avait raison et qui on a aidé à avoir raison… 

Moi-même, vivant à l’époque des faits, je suis confuse…comme beaucoup d’autres malheureusement !

categories épopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


12 thoughts on “POURQUOI LES FRCI SONT DEVENUS FANCI ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.