PROTÉGER LES ENFANTS D’INTERNET!


20 Juil. 2012

Article paru dans l’Intelligent d’Abidjan du 18 Juillet 2012.
Quand nous étions enfants, nous avons eu droit pour la plupart, à la mise en garde classique « Ne parle pas aux inconnus ».  A croire que le danger ne pouvait jamais venir de personnes bien connues ( amis de la famille, parents, etc). Je me demande ce que les parents disent à leurs enfants aujourd’hui. Des enfants pour qui les ordinateurs n`ont aucun secret et qui maîtrisent internet et tous les gadgets permettant d’y accéder. « Ne parle pas aux inconnus » devient un conseil tellement ridicule. L’inconnu est partout en ligne. Au lieu d’effrayer, il fascine et attire.

J’ai reçu une demande sur facebook récemment. Une fille que je connais vaguement souhaitait être mon amie. Une petite fille en réalité parce qu’elle ne doit même pas avoir 14 ans. J’ai réalisé qu’elle n’a pas mis sa vraie date de naissance sur le réseau social. Comme elle paraît plus grande que son âge, on lui donne aisément 18 ans. J’ai parcouru un peu son profil. Elle n’a pas restreint l’accès. Des gens de tout âge, « amis » ou pas, s’extasient sur sa beauté. Les compliments fusent de partout. Une fille de cet âge, a-t-elle les ressources qu’il faut pour ne pas se laisser éblouir et séduire par des compliments et finir par sauter le pas du virtuel au réel en acceptant un rendez-vous ? A-t-elle conscience que tout comme elle a changé sa date de naissance, un adulte peut se cacher derrière le prétendu adolescent ou la petite fille qui veut la rencontrer ? Est-elle assez mature pour savoir qu’elle ne doit pas divulguer des informations trop personnelles, comme son adresse, son école, les activités de ses parents, etc. Même les adultes se laissent prendre au piège des réseaux sociaux et exposent leur vie privée. A plus forte raison un enfant.
L’enfant derrière son ordinateur se croit à l’abri. Mais très vite, il peut perdre le contrôle. Il suffit de cliquer sur un lien, d’être ami avec la mauvaise personne pour recevoir des images à caractère pornographique par exemple. Malheureusement, nombreux sont les parents qui ne savent pas utiliser l’internet. Comment peuvent-ils protéger leurs enfants contre un fléau qu’ils ne connaissent pas ? Il faut les encadrer et les aider dans la découverte d’internet. Il faut dialoguer avec eux et leur expliquer les risques auxquels ils peuvent s’exposer. Plusieurs organismes ont fait de la protection des enfants sur internet leur cheval de bataille. . Il existe, des moyens de restreindre les accès à internet en filtrant le contenu visible, des logiciels de contrôle parental… En clair, les parents doivent se former pour le bien de leurs enfants. Même s’il leur revient de mettre en pratique ou non les enseignements une fois hors de leur champ de vision, ils doivent faire leur part et ne pas prêter le flanc à ceux qui les accusent d’avoir démissionné.
categories Chroniques

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.