QUEL NOM DONNER A VOTRE ENFANT….


28 Juin. 2011

Saviez-vous que dans certaines mairies ici en Côte D’ivoire, le parent n’est pas libre de donner le nom qu’il veut à son enfant?
Lorsque j’ai appris cela je pensais aussi que c’était une plaisanterie. On parlait même d’ agents de mairie zélés qui refusaient tout nom absent du calendrier grégorien, et qui obligeaient les parents à choisir le nom correspondant à la date de naissance de l’enfant. Certains enfants innocents se seraient de ce fait retrouvés par leur faute affublés de noms comme « assomption, ascension, cendres, fêtes des morts, fête du travail, mardis-gras » et ce pour toute leur vie.

Comment quelqu’un peut empêcher un parent d’appeler son enfant comme il le souhaite? C’était une aberration pour moi. Eh bien cette aberration vient d’être confirmée par un proche qui est allé faire l’extrait de naissance de sa fille aujourd’hui même.
Devant lui se tenait une jeune dame qui avait décidé d’appeler son fil « ROI ».
« Que nenni! répondit l’agent de mairie, il ne vous est point permis d’appeler votre enfant, ROI. Appelez-le plutôt PRINCE, c’est permis! »
Et la jeune dame de supplier et de se lancer dans un argumentaire généalogique.
« Mais ROI est le nom de son homo, un de ses grands-parents à qui tout le monde dit qu’il ressemble trait pour trait »
« Avez-vous les papiers d’identité de ce ROI là? s’enquit l’agent.
« Non, répondit la dame, il est vieux, mort et enterré depuis longtemps »
« Alors votre fils s’appellera PRINCE, ou alors trouvez un autre nom!

Et voici comment le ROI est devenu PRINCE, comment une destinée à sans doute été changée.
Est-ce vraiment permis de faire ça? Ces employés là n’outrepassent-t-ils pas leurs droits?
C’est vrai qu’il y a des noms bizarres qui assureront une enfance difficile, à leur porteur. Les camarades d’écoles sont très moqueurs, on le sait. Mais est-ce du ressort de l’agent de mairie, de te dire comment appeler ton enfant ou comment écrire son nom?

Matiya

Le même proche m’a parlé d’un monsieur qui souhaitait appeler sa fille « AGNEL », le même agent de mairie a refusé en disant que « AGNEL » devait s’écrire avec « LLE » à la fin, sinon, ce n’était pas la peine.
Qu’est-ce que cela signifie?

Le pouvoir aussi petit soit-il monte toujours à la tête on dirait! Au moins la petite Matiya n’a pas été victime de cet agent! Imaginez un peu « Matiya? D’où vient ce nom? Appelez-là Aya, ou bien Maï, sinon ce n’est pas la peine »…lol!

Stay Blessed!

categories autrescoup de gueule

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

5 thoughts on “QUEL NOM DONNER A VOTRE ENFANT….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.