RAFLES PAR LA GENDARMERIE, ILS DOIVENT DANSER POUR ETRE LIBÉRÉS


08 Mar. 2013

scandale gendarmerie

ça fait rire certains aux éclats. Encore heureux que nous n’ayons pas tous le même sens de l’humour. La vidéo circule depuis quelques jours sur Facebook sous le vocable « Concours de danse à la Gendarmerie !!« 

« Ces Individus ont été raflé par la gendarmerie, alors un concours de danse improvisé pour leur libération !! Franchement Danser est Mieux que Matraque hein
{#} MDRR Ça se passe en Côte d’Ivoire 😀 »

Les gens ont ri aux larmes, partagé et repartagé la vidéo pour que d’autres puissent également se » fendrent la poire » aux dépends de ces « prisonniers ».

Je trouve cela tout simplement malheureux et déplorable. Avoir oublié ses pièces à la maison, être coupable d’un délit de « sale gueule » ne fait pas de quelqu’un un criminel. Et encore! Même les criminels ont des droits. A quoi cela rime donc d’humilier des pères de famille de la sorte et de les filmer en plus.

Le comble j’ai vu cette vidéo pour la première fois sur une page Facebook appelée « On est fier d’être ivoirien… ». Non, je ne me sens pas fière en voyant cela. C’est tout le contraire et c’est triste. Certains comme moi se sont indignés et cela prouve que l’espoir est permis dans un monde où ce qui est anormal ne choque plus.

cliquez sur le lien pour voir la vidéo sur facebook

categories coup de gueule

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Un commentaire sur “RAFLES PAR LA GENDARMERIE, ILS DOIVENT DANSER POUR ETRE LIBÉRÉS

  1. Hum,je m’épargne cette peine de regarder la vidéo de ces hommes obligés de danser pour etre libres. Décidemment,la betise humaine n’a pas de limites. Ceux qui rient à gorges déployées savent demain ce qui va leur arriver.Les ivoiriens deviennent fous ou quoi.Se moquer ainsi du malheur d’autrui.Merci Yehni d’avoir attirer notre attention sur cette dérive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.