REPRESSION SANGLANTE EN GUINEE


30 Sep. 2009


Frères et sœurs ivoiriens!!!
Il a un air de déjà vu n’est-ce pas, ce père Noël Guinéen, venu balayer les restes d’un pouvoir dictatorial et violent. Il a impressionné tout le monde par ses actions transparentes médiatisées et spectaculaires de dénonciation des méfaits de ceux qui l’ont précédé aux pouvoirs et de ceux qui l’accompagnent. Comme nous le peuple Guinéen a jubilé et a montré sa liesse sur toutes les chaînes étrangères, scandant le nom du « militaire-sauveur ». Comme la chanson qui nous avait été jouée il y a quelques années, le refrain est le même. Redresser la barre du navire, pour ensuite la laisser entre les mains d’un capitaine civil! Pas question de se présenter aux élections! Hourra!!!
Et comme dans un mauvais film, nous avons vu le scénario se répéter! Nous le connaissions déjà.
« Il est possible et ce n’est pas exclu que je me présente aux élections ».
Même si les mots employés ne sont pas retranscrits fidèlement, vous avez tous compris l’idée!!! Une possibilité de présentation, qui se confirme petit à petit, faisant je suis sûre monter les effluves du souvenir aux narines expertes de ceux qui ont la mémoire!!!!!! Haro!
Aujourd’hui, une marche de l’opposition est réprimée dans le sang! 87 morts! Officiellement! « Je vous sauverai, même si je dois vous tuer pour cela!!!! » semble être le nouveau mot d’ordre?????A quoi sert l’histoire finalement puisqu’elle ne permet pas aux dirigeants d’en tirer des leçons et de se corriger. Le cas ivoirien n’est pourtant ni éloigné géographiquement de la Guinée, ni temporellement. C’était en 1999!!! N’avez vous pas vu comment notre balayeur, à nous, a fini? Il est retourné à la poussière qu’il était venu balayé et ce, dans des conditions non encore élucidées! Et pourquoi? Parce qu’il avait été détourné de son objectif!!!
Ah! le fauteuil présidentiel! Que peux tu bien contenir de si doux, de si moelleux, de si spécial qui fait que tu es tant convoité! Pourquoi donc lorsqu’on t’a goûté, on ne peux plus se passer de toi???
Une chose est sûre, nous connaissons la fin de ce genre d’histoire! Et croyez le ou non, ce n’est nullement: »ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants! »
A bon entendeur,

categories coup de gueule

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Un commentaire sur “REPRESSION SANGLANTE EN GUINEE

  1. C’est bien regrettable la tournure que prennent les choses ou plutot les personnes. Un retournement sanglant pour celui qui voulait deblayer le terrain. Le cas des « militaires-presidents » n’est pas nouveau, mais aucun d’eux de memoire n’a forge une nation forte mais plutot defait de force la precarite de leurs nations. Tout le monde peut pas etre Jerry Rawlings!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.