La RTI présente ses (Co)productions de fiction 2017


16 Fév. 2017

En travaillant en étroite collaboration avec des producteurs indépendants ivoiriens à travers sa politique de financement de l’industrie audiovisuelle ivoirienne, la RTI démontre sa volonté et sa capacité à délivrer des séries premium de qualité. Des séries répondant aux standards internationaux. Focus sur les nouveaux programmes qui seront (co)produits  en 2017.

Les enfants de ma famille

 L’un des projets les plus ambitieux de l’année 2017 pour la RTI, comportant 104 épisodes de 26 minutes. Cette coproduction entre la RTI et LAD Production (Akissi Delta) est le fruit de négociations entamées depuis plus de 2 ans. Dans ce «spin-off » (série dérivée) de la série à succès MA FAMILLE, nous retrouvons les enfants des personnages principaux de MA FAMILLE. A leur tour ils vivront des histoires plus incroyables les unes que les autres. Ils se retrouvent avec des décisions importantes à prendre pour la suite de leur vie… et avec pour premiers conseillers, leurs parents, bien connus pour leurs frasques dans MA FAMILLE. Cette nouvelle série vient enrichir l’offre de RTI DISTRIBUTION. Elle participe aussi au rayonnement de la fiction ivoirienne à l’international, avec une marque forte et la notoriété d’une réalisatrice de renom, Akissi Delta.

20-30-40

Une comédie romantique sur la vie de 3 femmes de générations différentes mais que la vie va rappocher, une création de ZIV PRODUCTION / Alexandra Amon.

Blog

Une sitcom humoristique sur une retraitée qui observe et relate la vie de ses voisins, une idée originale de MELYOU STUDIO’Z / Melyou Diby Akre Loba

Intrigues à Babi

Réalisée par les équipes internes de la Direction de la Fiction et des Documentaires de la RTI, dirigée par Monsieur Cissé Mohamed Lamine, cette série retrace les travers quotidiens des ivoiriens et s’inspire de faits réels. Elle remplace la série « Qui fait ça ».

Les séries qui reviennent

Et les saisons 2 des séries «National Security», série policière du réalisateur Andy Melo, «  Sœurs Ennemies » réalisée par Erico Séry, Psych, de Making On.

Une RTI sans télénovelas ?

Peut-on espérer un jour voir les productions ivoiriennes remplacer les télénovelas diffuser sur la chaîne? C’est l’objectif à terme. Mais selon Monsieur Cissé Mohamed Lamine et Mme Sara Coulibaly, nous sommes encore loin du compte. En effet, les séries ivoiriennes font une dizaines ou une vingtaine d’épisodes. Même ma famille qui cumule une centaine d’épisodes peinera à rivaliser avec une télénovelas de 400 épisodes. Alors il reste encore beaucoup à faire pour une TV sans télénovelas. Les efforts de ces derniers années sont quand même à encourager vivement.

Une stratégie internationale de fiction

L’intérêt de la stratégie de coproduction prend tout son sens grâce à l’activité de distribution internationale qui en découle. RTI Distribution se positionne aujourd’hui avec un catalogue d’environ 1000 heures de programmes, lui ayant permis de développer un réseau de clients et devenir un des principaux exportateurs de programmes de fiction ivoirienne à travers le monde, cela après 2 ans d’activité uniquement.

RTI Distribution en quelques chiffres

  • Un chiffre d’affaires d’environ 600 millions de F CFA cumulé sur 2 années
  • La vente d’une trentainede titres du catalogue
  • Un réseau d’une trentaine de clients répartis sur environ 20 pays, constitué de chaines TV africaines et internationales, plateformes SVOD/VOD, agrégateurs de contenus pour les compagnies aériennes et diffusant donc le contenu « made in Côte d’Ivoire » dans plus de 80 pays à travers le monde aussi bien en Afrique francophone qu’anglophone, en Europe (France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Portugal, Espagne…), et en Amérique.
  • Le succès de la série « Sœurs Ennemies » vendue à 7 chaines/plateformes et actuellement diffusée sur la chaîne internationale TV5MONDE AFRIQUE qui est reçue dans plus de 12 millions de foyers en Afrique ; elle sera également diffusée prochainement sur les chaînes Outremer 1èredu groupe France TELEVISIONS dans 9 territoires (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion, Saint Pierre et Miquelon, Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, Mayotte).
categories Culture

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.