Salir les affiches, c’est de la triche!


13 Oct. 2014

575614-vandales-amuses-faire-jeux-mots

En rentrant à la maison ce soir, je suis tombée sur des affiches. C’étaient des affiches électorales pour un poste de Président de la Mutuelle des Agents d’une Entreprise. J’ai souri en me disant que l’année prochaine, à la même période, ce ne sera pas que le pan du mur d’une entreprise qui sera balafrée mais tous les murs, dans tout le pays.

Je me suis approchée pour voir les deux protagonistes et là j’ai remarqué une faute. Un « ez » là où il fallait un « er », un impératif à la place d’un infinitif. Ces petites choses qui dénaturent un message, ces pièges de la langue française où nous tombons tous. Hormis cette erreur en caractère d’imprimerie, une autre chose, plus subtile, a attiré mon attention.

Quelqu’un avait jugé bon de tester ses talents artistiques sur la photo d’un candidat, en lui rajoutant à l’encre noire, des cornes, un bouc, de longues moustaches de chat et j’en passe, un peu comme l’image d’illustration.Tellement puéril. Nous ne sommes pourtant pas dans une cour d’école primaire, cherchant à voter le nouveau chef de classe. Nous sommes dans une entreprise et voici ce que une des personnes majeures qui y travaille a jugé bon de faire au candidat qui n’a pas son assentiment.

Avoir recours à la violence, à l’injure ou à de tels actes de vandalisme, quand il s’agit de se choisir démocratiquement un représentant, témoigne à mes yeux de l’incapacité de la partie responsable à tenir un débat d’idées et de programme avec l’autre. C’est une forme de tricherie. De telles actions jettent plutôt le discrédit sur le candidat qui n’a pas été victime, même s’il n’a donné aucun mot d’ordre à ses sympathisants. Surtout dans les cas comme celui-ci où il n’y a que deux personnes en lice.

Pour les élections 2015, il y aura fort à faire au niveau de la sensibilisation des populations. Certains n’hésitent pas à arracher les posters des autres candidats.

categories 225newscoup de gueule

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.