SOS POUR PRUNELLE ATTEINTE DE CANCER DE LA RETINE


05 Déc. 2011

J’ai vu cette annonce d’abord sur twitter. Trop obnubilée par l’affaire pendante à la CPI, j’ai zappé l’info. Mais voici qu’elle m’a rattrapée sur facebook. Là, j’ai pris le temps de lire le cri de coeur des parents de cette petite, Prunelle, souffrant d’un cancer de la rétine. Imaginez un peu ce que doivent ressentir les parents de cette petite, limités financièrement, quasiment impuissant devant la souffrance de leur enfant. Je ne souhaite à personne de vivre cela. Je ne parle même pas des douleurs Je ne suis pas bien riche, la preuve, moi même je demande de l’argent pour financer mon projet de film, mais je ne peux pas rester les bras croisés. Je donnerai une contribution aussi modeste soit elle. Qu’est-ce que 300.000 F CFA pour certains d’entre vous, chers lecteurs? Qu’est-ce que 300 000 F CFa si on se met tous ensemble? Que chacun fasse parler son coeur.

Article pris sur le blog de Cyriac Gogbou 

En effet, lors de la crise post-électorale, l’ONG Akendewa par son initiative #civsocial a eu à sauver plus de 80 personnes et faire 2 accouchements en ligne (Témoignage vidéo).
Aujourd’hui, un coup de fil et un mail d’une amie et collègue Edith Brou (community manager en Côte d’Ivoire et membre de l’ONG Akendewa) nous pousse à écrire ce papier.
La belle petite en début d’article se prénomme NOULA Prunelle B. Elle a 1an 6 mois et est issue d’une famille très modeste. Il y a un mois, ses parents lui ont découvert une « tache » brillante dans l’œil gauche. Apres maintes analyses au CHU de cocody et dans une clinique àAbidjan, les médecins lui ont diagnostiqué unerétinoblastome. Un cancer de la rétine qui se propage très rapidement. Toujours selon les médecins, il faudrait lui retirer l’œil afin d éviter une propagation du cancer a son cerveau. Le coût de cette 1ère opération imminente et urgente se chiffre à 300.000frs CFA. Afin de faire face à cette urgence, les parents, déjà essoufflé par les dépenses antérieures, sollicitent toute personne pouvant les aider matériellement et financièrement afin de mettre la petite Prunelle hors de danger.
Pour informations, les parents de la jolie petite fille vivent à Alepé, c’est donc la marraine de Prunelle qui l’ héberge volontairement et prend soin d’elle.
Pour info, le rétinoblastome est une tumeur maligne de la rétine apparaissant habituellement avant l’âge de 5 ans.
Ce cancer survient chez les enfants porteurs de deux allèles pathologiques du gène RB1. Le rétinoblastome peut atteindre un œil ou les deux. La moitié des rétinoblastomes est diagnostiquée avant l’âge de deux ans et 45% touchent les deux yeux avant l’âge de 15 mois. La maladie évolue très rapidement au cerveau.
J’ai découvert cette maladie aujourd’hui, alors que j’ignorais son existence jusqu’alors. Ainsi au travers de mes recherches, ainsi que celle de l’amie de la famille et de mon collègue, on s’est rendu compte que cette maladie ne touchait que les enfants en bas âge. Si Dieu nous permet de sauver cette petite fille, j’en profiterai pour lancer pourquoi pas une campagne de sensibilisation visant les mères et aussi les pères, afin qu’ils regardent droit dans leurs yeux, leurs nouveau-nés afin de déceler les premiers signes visibles de cette maladie (une leucocorie (reflet de la pupille blanchâtre)).
Toute aide financière ou morale est acceptée. C’est un cas urgent, une course contre la montre est engagée dès ce moment. Merci d’avance pour votre engagement.
La personne à contacter est la marraine dela petite et se nomme Prisca. Vous pouvez la joindre au             +22508465684      
Du côté de l’ONG Akendewa, vous pouvez joindre:
Merci déjà aux membres d’Akendewa qui ont commencé à travailler sur le dossier mais aussi à tous ceux qui d’une manière ou d’une autre contribueront à sauver cette petite fille.
Qu’auriez-vous fais si c’était votre fille, votre nièce ou tout simplement un membre de votre famille?
PS: si des médecins peuvent ou veulent faire l’opération gratuitement afin d’éviter toute dépense, ce geste serait vraiment salutaire.



categories autres

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !