UN LECTEUR: POURQUOI JE NE SUIS PAS ALLÉ AUX JNTIC 2012


J’avais promis repartir aux JNTIC 2012 pour un article de fond, mal m’en a pris. Au lieu de revenir sur le désordre monumental et le parcours du combattant pour avoir le badge d’entrée gratuit qui s’est vu affubler d’une taxe obligatoire de 1000 F CFA je publie comme prévue la complainte d’un internaute qui justifie son absence aux JNTIC2012. Il me l’a fait parvenir hier, après la publication de mon article « Yehni aux JNTIC 2012 » . A lire absolument.
Je ne suis pas parti, parce que c’est toujours pareil. C’est pour faire la promotion de ceux qui ont l’argent au détriment de ceux qui sont intelligents. Aucune innovation ou nouveauté réelle. A quoi ça sert de te montrer que Orange à la 3G, Moov a je ne sais quoi ? MTN Wimax on le voit tous les jours à la télévision. On organise des manifestations pour faire parader les même entreprises. Aucune innovation réelle, aucune recherche de nouveaux talents, ni de produits vraiment utiles. Finalement seule la baisse tarifaire devient l’argument convaincant des JNTIC, alors que l’on devrait mettre en avant les technologies nouvelles, des prototypes, des idées nouvelles et nous présenter les acteurs de ces technologies.
Malheureusement, c’est tout le contraire. On ne nous montre que du réchauffé français ou américain ou encore asiatique et souvent même pas adapté au petit peuple que nous sommes. La preuve, après 20ans de téléphonie on a encore des problèmes de réseaux basiques. On se précipite pour nous identifier, alors qu’on est incapable de nous fournir un service conséquent.
Pour moi, humble profane, les JNTIC sont le média de communication essentiel pour montrer aux ivoiriens, et aux africains et peut être même au monde les technologies nouvelles, adaptées au quotidien de l’ivoirien ou de l’africain moyen. C’est une plate-forme pour montrer les acteurs de ses technologies, de révéler des acteurs cachés, de déceler des talents,  bref de nous montrer quelque chose de nouveau et de différent.
Sinon, à quoi sert-il de se déplacer pour voir ce qu’on a toujours vu, ce que l’on sait déjà ? 
Perdre 30mn voire 1 heure juste pour apprendre les forfaits Moov ou comment on utilise orange Money ou Mtn money, je préfère appeler le service client gratuit.
Toi même Yehni, tu es parti, qu’est-ce qui a changé dans ta vie ? Dans ta perception des TIC ? Tu as surfé gratuitement. Ah, que c’est fantastique !
Tu sais maintenant qu’en tapant **##122 ton téléphone ne fera rien. Bravo ! Quelle découverte !

Vous partagez son avis ?

categories coup de gueuleEvent

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


4 thoughts on “UN LECTEUR: POURQUOI JE NE SUIS PAS ALLÉ AUX JNTIC 2012

  1. hahahahahaahahahahahaha! je suis versée… il a trop raison… je n'arrête pas de le dire… Les tics en Côte d'ivoire… Qu'est ce que çà veut vraiment DIRE???Quel impact sur le Pays???
    assister à des conférences qui ne servent à rien… rencontrer un tel et un tel ac ki on a l'habitude d'échanger sur facebook ou twitter… en tout cas, Qu'ils organisent de vrais

  2. Bien vrai que celui ci a des arguments valables, il est aussi interessant d'encourager ces genres de manisfestation pour attirer l'attention de la masse pas seulement les geek sur la necessite des NTIC dans leur quotidien. Ce n'est pas tous les Ivoiriens qui sont au courant des technologies Americaines, Europeennes et Asiatiques. Combien de non geek ont access a internet?? Ou pense qu

  3. il a tellement raison moi j'ai conçu des modules d'alphabétisation par le portable mais je crains que la piraterie ne me vole mes droits.je cherche la meilleure stratégie de sécurité

  4. Je suis bien d'accord avec toi, cela était triste de voir de "Pro de la technologie" faire de rang a n'en plus finir. On aurai dit un salon des NTIC 1998. Merci YEHNI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.