UN LIBANAIS TIRE SUR UN IVOIRIEN


La nouvelle qui défraie la chronique cette semaine est bien celle du libanais qui, mécontent du travail des ouvriers qui posaient les carreaux de sa maison, a ouvert le feu sur ces derniers. Comme toujours les versions diffèrent. Pour les uns il y aurait eu un mort, pour d’autre plusieurs blessés graves dont un ivoirien. pour d’autres encore , le « mort-blessé », ne serait nul autre que le petit-ami de la fille du libanais. Toute cette affaire ne serait donc qu’un prétexte pour abrégé une relation condamnée. Tout compte fait, l’acte irréfléchis de ce libanais a sonné le début d’une véritable chasse aux sorcières contre les ressortissants du Liban. Les magasins et les maisons ont été pris d’assaut pas des hordes de jeunes déchaînés, qui sans connaître avec certitude la nationalité des personnes blessées sont sorties comme un seul homme défendre leur frère noir! D’aucun dirait que c’est un bonne leçon pour ses Libanais, dont la fortune bâtie pour beaucoup à force de corruption et d’exploitation de nos frères, suscitent bien des jalousies. Il y a déjà longtemps qu’on leur reproche leur conduite dangereuse sur les routes et même leurs mœurs quelques peu déviationnistes. Mais rien n’est fait: » ça ne va pas quelque part »!
Cet évènement est donc l’occasion de crier « haro, sur le baudet »!
Mais tous les libanais sont-ils à mettre dans le même panier. Et cet évènement peut-il cautionner qu’on se fasse justice soit même. Une fois encore les ivoiriens sont prompts à démontrer leur solidarité et leur unité, et c’est à féliciter. Malheureusement, c’est dans la violence gratuite et c’est déplorable. Je vois déjà la communauté internationale crier à la xénophobie! Oh que non! La colère de la population est légitime, même si, mal canalisée!
N’entachons pas des causes nobles par des actes ignobles!!!!!
Stay blessed

categories coup de gueule

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


Un commentaire sur “UN LIBANAIS TIRE SUR UN IVOIRIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.