VIDEO: DÉSHABILLÉE ET HUMILIÉE A ADJAME


On ne le dira jamais assez, les valeurs morales s’amenuisent. Cela bien sûr se ressent de plusieurs façons et le style vestimentaire est l’une des manières les plus aisées d’identifier cette dégradation catastrophique des mœurs. Autrefois, les femmes étaient l’unique cible des récriminations liées à la manière de se vêtir. Aujourd’hui les hommes, sans doute désireux de rechercher l’égalité des sexes qui jadis était l’apanage des personnes targuées d’être féministes, se sont « émancipés ».
C’est un élément courant du paysage ivoirien que de voir un postérieur velu déborder d’un jean trop serré, où un homme a tant bien que mal réussi à faire rentrer tous ses attributs. C’est déplorable. La sensibilisation doit donc être généralisée, globalisée et asexuée. J’insiste, la sensibilisation, parce que c’est bien ce qu’il faut et non un usage de la violence pour faire passer le message.
Ma sœur m’a fait état d’une vidéo dégradante qu’une de ses collègues lui a fait voir via le site Koaci. (le lien vidéo à la fin du message). Une jeune dame qui a porté une robe courte à Adjamé, voit des jeunes gens zélés venir soulever ses vêtements, lui donner des claques sur les fesses et sur le visage, la frapper avec une ceinture, mettre ses dessous dehors…bref la molester.

Sans doute, il y en aura des gens pour crier « c’est bien fait pour elle, elle l’a bien mérité ». Je ne ferai pas partie de ceux-là. Je soutiens que chaque être humain doit savoir respecter son corps et prendre la mesure de ce qu’il faut montrer dans la rue et ce qu’il faut conserver jalousement pour son conjoint. Cependant, je ne peux en aucun cas accepter que la violence soit le seul moyen de gérer la situation.
Si encore les géniteurs de cette fille lui infligent une correction à la maison, on peut mettre cela sous le coup d’une tentative de parfaire son éducation. Mais ces jeunes gens dans la rue, quel droit ont-ils de lever la main sur elle ? Eux-mêmes qui n’hésitent pas à faire pire en exhibant leur virilité dehors pour uriner.
En soutenant ce genre d’acte, on en vient alors à soutenir les violeurs qui ont pour seul motif de leur acte criminel « elle était mal habillée ». Prétexte lâche et fallacieux puisque même dans les pays où la femme est voilée jusqu’au bout des orteils et qu’aucun brin de peau ne dépasse, il y a aussi des cas de violences répertoriés. En plus, ce n’est pas la première fois à ce qu’il parait que les gens d’Adjamé s’illustrent dans ce genre de brimades ou d’injures copieuses aux filles mal habillées. Or, on retrouve dans ce même quartier, et parfois parmi les « justiciers », des jeunes hommes qui ont la naissance des fesses et le caleçon à l’air libre. Mais eux, personnes ne s’attaquent à eux. Pourquoi ? Parce qu’ils sont plus forts? Parce qu’ils ne suscitent aucune convoitise ? Que reproche-t-on à la femme finalement ? De réveiller des pulsions que les mâles bataillent pour refouler alors qu’elle est trop faible physiquement pour se défendre? Ou de ne pas accorder assez de respect à son corps ?
Si ce n’est pas encore fait, il faut créer une brigade des mœurs pour gérer ce genre de cas. Si elle existe, qu’elle prenne ses responsabilités. Amendes, travaux d’intérêts généraux,.., il faut que la peine encourue pour « délit de mauvais habillement » soit clairement définie. Mais encore faudrait-il établir scrupuleusement à quel moment on dit que untel est mal habillé ou pas. Les sensibilités religieuses, traditionnelles, éducatives entreront alors en ligne de compte et pourrons nous sortir de l’auberge ?
En attendant, ce jour, non à la violence faite aux femmes !
categories coup de gueuleDébat

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

10 thoughts on “VIDEO: DÉSHABILLÉE ET HUMILIÉE A ADJAME

    1. Cher anonyme , et si vous essayez de voir à la fin de l’article comme je vous invite à le faire dans mon texte , puisque c’est tout ce qui vous intéresse ?

    2. En tout cas,tu pourrais pas si bien dire,en verité, cest une chose reelle de notre part,mais pas ns saulement,les femmes aussi snt interressées par le contenu video .

    3. Chui entierement du meme avis. Certains pourront interpreter cela comme un acte feministe surtout avec l’equilibre des sexes qui se degrade jusqu’a devenir un conflit que j’appelle « egalite des sexes ». En effet, mon oeil moral m’indique que les reactions se font dans une optique de « savoir vivre ». Nous devons valoriser les valeurs morales certes mais pas en faisant de la violence une punition.

  1. merci pour la reflexion. j’ai vu je crois cette vidéo sur youtube. une police des moeurs me rappelle étrangement le régime taliban ou dans une moindre mesure la police des moeurs iranienne. sans arriver arriver à ce genre d’extremité je crois qu’il ya une limite que chacun doit se fixer. ce que j’appelerai le contrat social vestimentaire. en théorie ça marche mais en pratique quelles sont les limites? cela tient compte des sensibilités culturelles et religieuses. la religion? et bien juste te faire partager une image : j’étais à Beyrouth au Liban et un jour je suis passé dans le quartier hezbollah super intégriste et là dans une ruelle commerçante je vois un magasin de lingerie féminine super sexy tenue par un barbu fondamentaliste pro hezbollah. la morale : on combat ce qu’on aime. bonne journée. Valaire teki. teki@usa.com

  2. jai vu la video cest une belle leçon pour nos filles qui se desabillent pour ne pas dire s’habillent mal. On peut porter un collant sans que celui ci ne soit aussi transparent laissant voir la physionomie de tes dessous. l’acte des riverain est a condamnes certes mais les mauvaises expériences sont toujours celles desquelles on tire les belles leçons.

  3. J’ai aussi vu la fameuse vidéo en question.La diffusion,le traitement infligée à une femme dans un lieu public me choquent.Qui sont-ils pour juger qui est bien hablllé ou pas?absolument rien ne justifie que de tels individus se livrent à ce jeu pervers qui est une encore une fois une atteinte à la dignité de la femme et à son honneur,si ces deux mots en encore un sens aujourd’ui ou la femme est considérée comme une esclave sexuelle qui est là pour satisfaire la libido des homme.Encore beaucoup de chemins pour arriver à changer les mentalités dans une société ou les valeurs traditionnelles et modernes se cotoient d’aurénavant…

  4. Hmmm, je me demande bien de quel droit ce troupeau de désoeuvrés s’acharne sur cette pauvre femme?
    Ok, elle est super mal foutue, mal vêtue. Je veux dire, avec un physique pareil, elle devrait opter pour une tout mode vestimentaire. Parce que celle qu’elle adopte là ne la met vraiment pas en valeur; en plus de lui attirer les foudres!

    N’empêche que ça n’autorise personne (à part ses géniteurs ou son conjoint) à lui réserver un tel sort. Mais bon, en Afrique noire, nous avons la culture du « spectacle »…
    A chacun de mes séjours dans mon propre pays natal, je me fais littéralement « siffler » dans la rue parce que je porte des talons hauts. Des sifflets parfois admiratifs, mais souvent outrés d’hommes qui y voient là sûrement l’expression de mon assurance.

    Une femme sûre d’elle et qui assume sa féminité en portant des talons (quoi, c’est fait pour les vaches ou les mange-mil?), on dirait que ça dérange certaines virilités mal contenues…
    Bon, comme je m’occupe rarement des opinions des gens qui me jugent gratuitement, mon pas se fait encore plus fier, et je passe mon chemin!

  5. je suis entièrement d’accord avec toi yehni ma liberté s’arrête la ou commence celle d’autrui de quel droit des personnes se permettent de déshabiller une citoyenne et cela sans qu’on y mette un terme…sommes nous dans une jungle ou une ploutocratie ou chacun se croit tout permis…ce qui est marrant, c’est que ceux qui le font commettent un attentat à la pudeur, puisque la fille quoique sexy n’était pas dénudé??!!! et puis on se connait dans ce pays ceux qui se jouent les saints sont ceux qu’on retrouvent la nuit tombé au bras des vendeuses de charme plus sexy encore…Il est bon quand même d’attirer l’attention de nos soeurs sur les vêtements…qu’elle idée de s’habiller sexy pour aller traverser un marché d’adjamé ou d’abobo…pour rechercher quoi?..que la sagesse gagne chaque camp les filles sexy et les déshabilleurs de filles sexy….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.